Accueil / Nord du Mali / Kidal : Achifagani Bohada succède à Cheick Ag Haoussa aux fonctions de chef d’Etat-major du HCUA

Kidal : Achifagani Bohada succède à Cheick Ag Haoussa aux fonctions de chef d’Etat-major du HCUA

Le Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad (HCUA) s’est réuni, hier, jeudi, 27 octobre 2016, à Kidal, a appris maliweb.net de sources dignes de fois. Selon nos informations, cette réunion à laquelle étaient présents tous les chefs militaires et politiques, avait un seul point à son ordre du jour : la désignation du successeur de Cheich Ag Haoussa, ancien chef d’état major du HCUA tué, le mois dernier, après que son véhicule ait sauté sur un en engin explosif en plein centre de Kidal. Lors de cette rencontre, l était surtout question de trouver (parmi un groupe restreint) l’oiseau rare, celui dont les qualités militaires lui permettent d’occuper cette fonction que Cheick Ag Haoussa a su porter avec brio. Ainsi, il nous est revenu qu’après de longues discussions, le consensus a été fait autour de la personne de Achifagani Ag Bohada dont les qualités de grand chef militaire sont avérées.  Le nouveau chef d’état major du HCUA est présenté comme très proche de Cheick Haoussa dont il était pratiquement le bras droit. Agé de 49 ans, Achifagani Ag Bohada est originaire de Tessalit et de l’ethnie Imagad Redjétan.  Ancien élément de l’armée régulière, Achifagani fait parti du contingent qui avait accompagné le Général  El Hadji Gamou, dans sa retraite, au Niger, lors de l’occupation du nord du Mali, en 2012. Mais, il restera très peu de temps avec Gamou ; en effet, trois mois après, Achifagani opte pour un retour à Kidal où il rejoint le mouvement d’Ansar Dine de Iyad Ag Ghali. En janvier 2013, avec l’intervention française, il (Achifagani) change encore de camp, il quitte Ansar Dine pour se rapprocher de son ancien chef, Cheick Ag Haoussa dont il a toujours été très proche. C’est sur lui que le HCUA a jeté son dévolu pour combler le vide laissé par la disparition de Cheick Ag Haoussa.

Tout comme son mentor, c’est en Libye qu’Achifagani s’est forgé la carrure d’un grand chef de guerre. Ceux qui le connaissent présentent un homme (brave) et qui a toujours aimé être au premier rang lors des nombreux combats qu’il a livrés, à Kidal et ailleurs.

Par:Malizine

Voir aussi

Visite présidentielle à Ségou : L’agenda du séjour du président IBK

Share this on WhatsAppVisite présidentielle Ségou L’agenda séjour président IBK   Le président de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *