Sports

Mali : Jonas Comla, entraineur des Aiglonnets : « Notre objectif est la coupe… »

 

Le lundi dernier s’est déroulé le tirage au sort pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations U17. Les Aiglonnets ont ainsi connu leurs adversaires que sont le Congo,  l’Angola et le Niger. A cet effet, nous avons recueilli les impressions de leur entraineur Jonas Comla à travers une interview qu’il nous a accordée. Lisez plutôt.

Le Tjikan : quelles sont vos impressions après ce tirage ? Pensez-vous que les Aiglonnets sont dans une poule difficile ? 

Jonas Comla :Je ne peux pas dire que c’est une poule facile ou difficile parce que les huit équipes qui ont eu leurs tickets sont tous bien car elles ont toutes le niveau. C’est d’ailleurs pour cela que ces huit pays sont à la CAN. Ce qu’il nous faut, c’est une préparation pour espérer gagner à chaque rencontre et avoir la qualification. Si on parvient à gagner nos matchs, on est sûr d’être premier ou deuxième pour être en demi-finale et avoir notre ticket pour le mondial.

Quel est l’objectif des Aiglonnets ?

Je pense que le football  malien aujourd’hui, surtout chez les jeunes, a atteint un niveau élevé. On ne doit pas régresser. Notre objectif est la coupe et qui veut la coupe doit travailler sur le terrain. Les équipes que nous allons rencontrer ne vont pas nous faire de cadeau car le Mali est champion d’Afrique et vice-champion du monde de la catégorie. Ce que fait que toutes les équipes vont se préparer en conséquence.

Qui parle de coupe doit se préparer, alors quelles dispositions avez-vous prises par rapport à la préparation ?

Nous attendions le tirage au sort et comme le tirage a déjà été fait, nous allons soumettre un programme au comitéexécutif de la Fédération Malienne de Football. Ce programme sera axé sur deux parties dont la première sera faiteàBamako et la deuxièmedans un pays limitrophe notamment Madagascar pour que  les jeunes puissent s’acclimater avant la CAN. Car, avant d’aller à ce genre de compétitions, il faut une préparation adéquate. Aussi, nous ne connaissons pas le climat du pays organisateur. C’est pourquoi, il est nécessaire de se rendre dans un pays qui a le même climat pour s’acclimater.

Selon certaines informations, cela fait neuf mois que vous et votre staff n’avez pas perçu de salaire, qu’en est-il réellement?

Nous sommes au service du pays. On ne peut pas combattre ce pays. Malgré le fait qu’on ne nous paye pas jusqu’à présent, on continue à faire notre travail. Car nous sommes des entraineurs et nous avons des objectifs à atteindre. Si nous refusons de travailler parce qu’on n’est pas payé, cela jouera sur les performances du Mali. Nous ne voulons pas être à la base de cette situation. Nous avons une autre de source de motivation qui n’est pas l’argent.

Avez-vous un mot pour le public sportif malien ?

J’appelle le public sportif malien à soutenir l’équipe des moins de 17 anscar les enfants ont besoin de cela et de leurs bénédictions. Nous allons en phase finale et il est prévu des matchs amicaux àBamako. Et nous comptons beaucoup sur le soutien du public sportif malien lors de ces matchs.

Source: Tjikan

malizine
Malizine est un site d'information malien. Il est le premier portail à caractère 100% numérique à être en ligne au Mali. Pour plus d'informations, appelez-nous au 0022376473750.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *