Accueil / Politique / Mise du Bureau de l’Assemblée nationale : Les heureux élus et les mécontents

Mise du Bureau de l’Assemblée nationale : Les heureux élus et les mécontents

C’est après une césarienne que le nouveau bureau de l’Assemblée nationale est né en début de soirée du mardi 1er novembre dernier. En effet, prévu pour lundi dernier, le bureau n’avait pas pu être renouvelé, à cause des divergences entre et au sein des groupes parlementaires.

Les tractations ont continué toute la journée du mardi, jusqu’en début de soirée. Au finish, c’est un bureau largement remanié, avec beaucoup de frustrations, qui a été adopté par les députés par 119 voix pour, 14 contre et zéro abstention.

Dans le bureau, le parti présidentiel se taille la part du lion, avec 5 Vice-Présidents sur 10, suivi par le groupe APM, avec 3. L’ADEMA/PASJ et la VRD obtiennent chacun 1 poste de président. Le nouveau groupe parlementaire de l’opposition, ADP-Maliba – SADI, se console avec un poste de Secrétaire parlementaire.

Parmi les nouveaux entrants, on note l’arrivée du puissant Président des jeunes du RPM, Moussa Timbiné, au poste de 1er Vice-Président, en remplacement du très sérieux, humble et modeste député de Kita, Mamadou Tounkara. Timbiné est désormais la 2e personnalité de l’Assemblée nationale, après Issaka Sidibé.

L’opérateur économique et magnat de l’immobilier Hady Niangado se voit également promu au poste de 2e Vice-Président en lieu et place du nouveau opposant, Amadou Thiam de l’ADP Maliba. A la 3e Vice-Présidence, on note le retour d’Amadou Cissé de VRD, qui avait occupé ce poste au début de la législature.

Le député de Yélimané Ahmada Soukouna garde son fauteuil de 4e Vice-Président, malgré le divorce de son groupe parlementaire, l’ADEMA/PASJ, d’avec l’ASMA-CFP. Idem pour les députés du RPM Aïché Belco Maïga et Bajan Ag Hamatou, respectivement aux postes de 5e et 6e Vice-Présidents.

Un autre nouveau entrant, c’est le député RPM de Goundam, Oumar Sididié Traoré dit Gaucher, qui hérite du poste de 7e Vice-Président, en remplacement de Seydou Dembélé du même parti. Au poste de 8e Vice-Président, Cheick Tahara Nimaga du groupe APM fait lui aussi son entrée.

Autre entrée remarquable, celle du très religieux député RPM élu à Ségou, Abdoul Ghalil Mansour Haïdara, au poste de 9e Vice-Président. A la 10e Vice-Présidence, Aboubacar Bah du groupe RPM conserve son poste. Les Questeurs Mamadou Diarrassouba et Belco Bah restent en place.

La mise en place de ce bureau largement remanié a fait beaucoup de frustrations à Bagadadji. Parmi les frustrés, on retrouve les députés de groupes parlementaires déclarés dans l’opposition. Ils se sont plaints de leur mise à l’écart dans l’attribution des postes de Vice-Présidents. C’est pourquoi Mariko et ses hommes ont voté contre lors du vote du bureau.

Au sein de la majorité présidentielle, tout le monde n’a pas applaudi ce nouveau bureau. Il y a des députés qui n’ont pas du tout apprécié la sortie de l’ancien 1er Vice-Président Mamadou Tounkara. Il représente une force dans son Kita natal et y a toujours fait gagner le RPM.

Par:Le 22 Septembre

Voir aussi

Présidentielle du 29 juillet prochain : La ministre Nina Walet Intallou et ses amis promettent la victoire à IBK dès le premier tour

Share this on WhatsApp  Les clubs des amis du ministre de l’Artisanat et du Tourisme, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *