Accueil / Société / Echanges sur l’état des préparatifs des élections communales 2016 : Le ministre Mohamed Ag Erlaf rencontre les partis politiques

Echanges sur l’état des préparatifs des élections communales 2016 : Le ministre Mohamed Ag Erlaf rencontre les partis politiques

Dans le cadre des élections communales prochaines, le ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat (MATDRE), Mohamed Ag Erlaf, a rencontré les partis politiques le lundi 7 novembre dans les locaux de son département, pour échanger avec eux sur l’état des préparatifs.

Il était pour la circonstance accompagné du Directeur général de l’Administration du Territoire, Allaye Tessougué, du Président de la Délégation Générale aux Elections (DGE), Général Chaka Sangaré et du Président de la CENI, Mamadou Diamoutani.

Pour camper le décor, le Directeur général de l’Administration du Territoire a mis en exergue le chronogramme concernant la mise à jour du fichier électoral par la DGE. Selon lui, cette mise à jour est effective depuis le 29 octobre passé.

La validation des bureaux de vote est exécutée, la création de bureaux de vote par les Préfets et le Gouverneur du District faite, les impressions des documents électoraux terminées et il ne reste au ministère qu’à les recevoir afin de les envoyer dans les régions, cercle et préfectures. La remise de ces documents électoraux est prévue pour le 10 novembre, à en croire M. Tessougué.

S’agissant de la gestion des candidatures, elles ont été déjà déposées au niveau des communes. Les décisions portant publication des listes de candidature ont été faites par les préfets puis transmises au MATDRE. Les recours auprès des juges civils ont été également faites et les notifications des décisions effectuées au niveau de ces juridictions, a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs noté que, sur toute l’étendue du territoire national, sur les 703 communes, 688 ont reçu des candidatures. C’est donc dans 15 communes seulement qu’on n’a pas déposé de candidatures.

Les candidatures déposées par les partis politiques sont au nombre de 2.581, celles des regroupements des partis politiques 1.416 et les listes indépendantes 125. Au niveau des juges civils, 31 candidatures ont été  annulées, mais qui n’ont pas fait l’objet d’appels.

Concernant les procédures en appel, il y a eu 75 candidatures annulées. Ce qui ramène le nombre de candidatures en course, à 4.047, alors qu’au départ il y avait 4.122 listes déposées, a laissé entendre M. Tessougué.

Par rapport aux opérations de préparation de vote, il précisera que 50 véhicules ont été mis à la disposition des Préfets, que l’impression et la gestion des candidatures aux élections est en cours, que la formation des agents électoraux a commencé et que la campagne est ouverte depuis le vendredi dernier et prendra fin le 18 novembre.

Les questions posées par les responsables des partis politiques ont tourné autour de l’existence de deux lois différentes pour tenir ces élections. En réponses, le ministre Erlaf a précisé que c’est sur la base de l’ancienne loi que le collège électoral et la CENI ont été convoqués.

Par:Le 22 Septembre

Voir aussi

Dakar-Bamako ferroviaire : Les cheminots en colère contre IBK pour de fausses promesses

Share this on WhatsApp  En vue de sauver le chemin fer Bamako-Dakar, le Groupement des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *