Accueil / Afrique / C I : Des coups de feu entendus hier au camp militaire d’Akouedo

C I : Des coups de feu entendus hier au camp militaire d’Akouedo

Des tirs ont été signalés vendredi dans l’ancien camp militaire d’Akouédo. Selon des témoignages d’habitants du village, c’est aux alentours de 15h que les premiers coups de feu ont été entendus. Il s’agissait vraisemblablement de tirs en l’air. Ils se sont poursuivis jusqu’après 16h.

Mercredi, le président ivoirien Alassane Comme le rapportent certains sites d’information, le secteur environnant le lycée Blaise Pascal a ainsi été bloqué à la circulation. Les élèves de l’établissement ont été mis sous protection de l’armée française pour leur évacuation. Même situation sur la voie express qui relie les communes de Bingerville et Cocody où les commerces se sont pressés de fermer.

Il s’agirait de mouvements d’humeur d’ex-FDS impatients de voir les autorités donner une suite favorable à leurs revendications. Ils voudraient, eux aussi, bénéficier de primes « d’effort de paix ou de guerre » comme les militaires qui manifestaient deux semaines plus tôt.

Le 06 janvier, un mouvement similaire de militaires est parti de Bouaké avant de s’étendre le 07 janvier à Abidjan et d’autres villes de l’intérieur du pays, pour réclamer « le paiement de primes et une augmentation de salaires ».

Alassane Ouattara a « instruit » le ministre de la défense et les chefs des grands commandements (armée, gendarmerie, la police…) à initier des rencontres avec toutes les composantes des Forces de défense et de sécurité, « afin de recenser toutes leurs préoccupations », après un nouveau soulèvement militaire mardi.

Source: Imatin

Voir aussi

Burkina Faso: triple attaque contre les forces de sécurité dans l’est du pays

Share this on WhatsApp  Au Burkina Faso trois attaques ont ciblé une brigade de gendarmerie, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *