Accueil Politique SESSION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL COMMUNAL DE LA COMMUNE I

SESSION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL COMMUNAL DE LA COMMUNE I

40
0
PARTAGER

Bientôt un état civil à Sotuba et un centre de réanimation à Korofina-Nord

L’adoption des statuts et règlements intérieurs du Conseil communal, la validation des commissions de travail, la création du centre d’Etat civil de Sotuba et l’adoption du projet de construction d’un centre de réanimation à Korofina-Nord sont les sujets au menu des débats qui ont marqué la session extraordinaire du conseil communal de la commune I du District de Bamako.

Réuni en session extraordinaire hier jeudi 2 février dans sa salle de délibération autour du maire Mamadou Kéita, le conseil communal de la commune I mis en place le 19 décembre 2016 entend valider les différentes commissions notamment celles des domaines, des finances, de voirie-assainissement, des fêtes et festivités, de jumelages et genre, de santé-éducation, d’état civil et recensement, de communication-médias, de sécurité, de partenariat collectivités-privés et celles administratives et juridiques.

Après avoir demandé aux élus d’approuver les différentes commissions, le maire Mamadou Kéita dira qu’il s’agit de mettre tout le monde au travail pour faire de la mairie de la commune I, la plus enviée du District. « Toutes les commissions seront valorisées afin de donner un résultat probant car ce sont des instruments de travail », a-t-il expliqué.

Selon le maire, la création d’un centre d’Etat Civil à Sotuba et d’un centre de santé de référence sur le domaine du jardin d’enfants communautaire de Korofina-Nord, s’inscrit dans le cadre du renforcement de la décentralisation.

Comptant sur les femmes conseillères et dans le souci de les valoriser pour l’assainissement de la commune, le maire Mamadou Kéita leur a octroyé un bureau au sein de la mairie afin d’y tenir leurs différentes rencontres.

L’officier d’Etat Civil a saisi l’occasion pour informer que le bureau communal a pris l’initiative de mettre fin à la divagation des animaux à partir du lundi 6 février 2017.

« L’opération débutera selon la règlementation en vigueur », a promis Mamadou Kéita qui a sollicité l’implication de ses subordonnés pour la réussite totale de l’opération.

Le Maire a également saisi l’aubaine pour adresser les remerciements à  ceux qui, de près ou de loin, ont apporté leur soutien pour que la commune soit dotée d’une nouvelle direction. Il a par ailleurs, appelé l’équipe au rassemblement autour de l’idéal commun qui est de satisfaire les attentes des populations.

«Cette équipe doit être à l’écoute de la population, accessible et disponible à tout moment pour la servir », a requis l’élu communal Mamadou Kéita. Qui a ajouté : « Une ville qui vit bien est une ville citoyenne où l’engagement a un sens pour tous ».

Cyril ADOHOUN

 

 

Source: L’observatoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here