Accueil / Afrique / Sommet de l’UA: La candidate mauritanienne prise en flagrant délit de vol

Sommet de l’UA: La candidate mauritanienne prise en flagrant délit de vol

Saviez-vous pourquoi la Mauritanie est obligée de retirer sa candidature pour le poste du Commissaire pour le développement, la science et la technologie? Le site Mauriweb a révélé la raison, qui n’a pas fait grand bruit d’abord au sein des médias.

maroc adhesion union africaine b9a2e

En effet, la Mauritanie a retiré la candidature de Mme Fatimetou Mint Moustapha Saleck (image à la une), candidate au poste de Commissaire pour le développement, la science et la technologie pour la simple raison qu’elle a été prise la main dans le sac, essayant de «voler le vote de Sao-Tomé», dont le représentant était absent.

L’affaire n’est pas passée inaperçue, puisque la mise en cause  a été arrêtée par la police éthiopienne, lundi 30 Janvier 2017. Si l’information a échappé à bon nombre de médias, le journal mauritanien, mauriweb est revenu sur le sujet.

« Lundi 30 janvier, un scandale phénoménal qui laisse sans voix : pendant le vote, remarquant l’absence physique du représentant de Sao-Tomé, elle s’arroge le droit de représenter ce pays et vote à sa place, sans mandat. Un vol tout simplement », rapporte notre source

Selon le journal, la candidate mauritanienne a été arrêtée. Conduite hors du bâtiment de l’Union africaine, le journal cite un diplomate mauritanien qui a fait savoir qu’il ne sait pas si la candidate a passé la nuit au poste ou pas.

«Elle y a passé la nuit pour une interrogation de procédure. Sao-Tomé pourrait porter plainte contre la Mauritanie; c’est du jamais vu au niveau de l’union africaine !» dit une source présente à Addis Adeba, rapporté par notre source.

Selon mauriweb qui dit avoir contacté  une des responsables presse de l’Union Africaine à Addis-Abeba, affirme que l’intéressée a brièvement expliqué «qu’il était trop tôt pour en parler, et que l’UA réagirait officiellement d’abord, avant de répondre aux questions des journalistes sur cette affaire» dont la police éthiopienne tente encore de rassembler exactement tous les faits.

Notons que Fatimetou Saleck avait été, il y a deux ans  la candidate mauritanienne pour le poste de secrétaire général de l’UIT (Union internationale des télécommunications). Elle est l’actuelle  conseillère de Mohamed Ould Abdel Aziz.

Yao Junior L

 

Source: AFRKMAG

Voir aussi

Le général tchadien Oumar Bikimo nommé numéro 2 du G5 Sahel

Share this on WhatsApp  Le Tchad a annoncé samedi 14 juillet la nomination du général …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *