Accueil / Nord du Mali / MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD : L’Algérie rassure

MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD : L’Algérie rassure

 Reçu en audience par le Président de la République, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale de l’Algérie, Ramtane Lamamra, s’est dit confiant quant à la mise en œuvre effective de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali.

 L’audience accordée par le Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, au Ministre algérien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Ramtane Lamamra, le vendredi dernier, portait essentiellement sur les résultats de la 2e réunion ministérielle de haut niveau pour le Comité de Suivi de l’Accord de Paix et de Réconciliation nationale issu du processus d’Alger et l’axe de coopération bilatérale entre le Mali et l’Algérie.

Après avoir salué ce grand honneur à lui réservé par le Président de la République du Mali,  le Ministre Ramtane Lamamra a transmis les salutations et les vœux fraternels les meilleurs de 2017 du Président  algérien Abdelaziz Bouteflika à son homologue IBK.

Selon le Diplomate algérien, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali issu des négociations d’Alger est le seul gage de la stabilité et du développement. « Il n’y a plus d’alternatif dans la mise en œuvre de l’Accord », a-t-il expliqué.

Il a, ensuite, loué l’engagement personnel du Président de la République IBK pour le retour définitif de la paix. C’est pourquoi il a exprimé sa confiance pour la mise en œuvre possible et rapide de l’accord dont  la réunion de haut niveau de ce vendredi 10 février s’est tenue dans un cadre de confiance et d’esprit d’équipe.
En ce qui concerne la situation sécuritaire et la Coopération bilatérale entre le Mali et l’Algérie, le Ministre  Ramtane Lamamra s’est dit rassuré par l’analyse des dossiers faite par le Président IBK.

Il faut noter que le Ministre Ramtane Lamamra était accompagné de Monsieur Abdelkader Messahel, Ministre des Affaires Etrangères Maghrébines, de l’Union Africaine et de la ligue des Etats Arabes, et de l’Ambassadeur d’Algérie au Mali et son équipe.

Côté malien, la rencontre a enregistré la présence du Haut Représentant du Président de la République pour le suivi de la mise en œuvre de l’Accord, du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, du Ministre des Affaires Etrangères de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine, du Ministre Secrétaire Général de la Présidence, du Ministre Directeur de Cabinet du Chef de l’État, du Général de Brigade, Chef d’Etat Major Particulier du Chef de l’Etat et de l’Ambassadeur Conseiller Diplomatique du Chef de l’État.

Cyril ADOHOU

 

Source: L’observatoire

Voir aussi

Kidal : IBK est notre candidat , a déclaré Mohamed Ag Intallah ,

Share this on WhatsApp  Arrivé en milieu de journée à kidal, après quelques heures de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *