Opinions

En un mot : Nord dépecé

Dans la quête de thérapie à la crise du Mali, la nouvelle donne est apparue à la faveur de la réunion de haut niveau du Comité de suivi de l’accord (CSA). A la lecture des événements et surtout la facilité par laquelle les différents acteurs du conflit ont accepté les propositions, une chose se précise : la mise en lambeaux du territoire. Pour mettre fin à la crise, les uns et les autres ont trouvé le poison : confier à chaque entité une région.

Dans cette nouvelle entente, la région de Tombouctou est confiée à la CMA alors que l’administration de Gao échoit à la Plateforme. Le gouvernement va se contenter de gérer les régions de Ménaka, de Taoudéni et de Kidal. Une décision qui se matérialise par la nomination dans un bref délai par le gouvernement du président du Conseil régional de Kidal. L’idée est de satisfaire la demande d’installation des autorités intérimaires. La nouvelle donne semble contenter tout le monde. Du coup, l’on assiste à la balkanisation pure et simple du Nord du Mali.

 

DAK

Source: L’indicateur De Renouveau

malizine
Malizine est un site d'information malien. Il est le premier portail à caractère 100% numérique à être en ligne au Mali. Pour plus d'informations, appelez-nous au 0022376473750.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *