Accueil / Economie / Bassin du fleuve Niger: Un nouveau programme pour sa sauvegarde

Bassin du fleuve Niger: Un nouveau programme pour sa sauvegarde

La sauvegarde du fleuve Niger, au regard de sa place dans la vie du Mali et de chaque malien est certainement l’un des enjeux majeurs du Mali d’aujourd’hui. D’ou la création en 2002, par l’ordonnance n°02-049, de l’Agence du Bassin du Fleuve Niger(ABFN), par les autorités du pays. Avec pour mission principale de sauvegarder du fleuve Niger, ses affluents et de leur bassin versant, ainsi que la gestion intégrée de leurs ressources en République du Mali.

C’est dans ce cadre de sa mission de la sauvegarde dudit fleuve, que le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, à travers l’ABFN, a élaboré un ambitieux programme dénommé: «Programme National de Sauvegarde du Fleuve Niger (PNS-FN) ». Pour  son élaboration, une commission d’étude pour l’établissement de la situation de référence du programme national de sauvegarde du fleuve Niger a été mise en place. Cette commission a lors d’un atelier organisé le jeudi 16 février,  présenté les résultats de ses études.

Rappelons que la vision de ce programme est de faire du  Mali un pays émergent. Pour concrétiser cette vision, il s’agit pour les gestionnaires et utilisateurs du fleuve et de ses ressources à travers ce programme de pouvoir coordonner,  capitaliser, et en même temps de valoriser les actions afin de sauvegarder la portion  malienne du fleuve Niger.

Le directeur général de l’ABFN, a au cours de cette rencontre expliqué que la sauvegarde du fleuve Niger doit se fonder sur une situation de référence portant sur les données statistiques intéressant entre autres les aménagements des berges, la protection, la restauration des écosystèmes dans les bassins versants, le niveau de pollutions, les qualités de sable curé et dragué, de terres agricoles aménagées, les quantités d’eau prélevée.

Après une lecture approfondie et des critiques constructives des documents soumis à leur appréciation, les participants ont  validé le rapport de l’étude d’établissement de la situation de référence du programme national de sauvegarde du fleuve Niger.

AMT

 

Source: Le Débat

Voir aussi

TRANSRAIL : Les cheminots sollicitent l’implication du Président de la République pour le paiement de leurs 4 mois d’arriérés de salaires

Share this on WhatsAppTRANSRAIL cheminots sollicitent l’implication Président République paiement 4 mois d’arriérés salaires Depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *