Accueil Education Inauguration de la Cité Universitaire de Kabala : Et le rêve devient...

Inauguration de la Cité Universitaire de Kabala : Et le rêve devient réalité !

39
0
PARTAGER

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita a inauguré, le mardi 28 février dernier, la Cité Universitaire de Kabala, l’un des plus grands pôles universitaires de la sous-région. Il comprend un campus social pour les étudiants, des blocs pédagogiques et l’administration universitaire. La cérémonie d’ouverture a été marquée par plusieurs promesses dont celle de la construction d’une route appelée ‘’route du savoir’’’ qui va relier cette cité à la route de l’aéroport Modibo Keita de Senou ainsi que le démarrage prochain des travaux de la deuxième phase de financement de la partie chinoise pour la construction d’autres bâtiments à l’intérieur de la Cité Universitaire qui couvre une superficie de 103 hectares.

La première pierre de cette cité a été posée par l’ancien président Amadou Toumani Touré depuis le 20 avril 2011. Et elle a été inaugurée par le président Ibrahim Boubacar Keita le mardi 28 février dernier. C’était en présence du Premier ministre Modibo Keita, de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Assetou Founè Samaké Migan, les Partenaires Techniques et Financiers dont Mme Lu Huiying, Ambassadrice de la Chine au Mali, pays qui a financé l’infrastructure à hauteur de 95%.

Dans son intervention, la Maire de Kalabancoro Issa Bocar Ballo a exprimé la reconnaissance de sa commune à l’endroit des autorités maliennes pour son choix afin d’abriter une telle infrastructure. Une infrastructure qui, selon lui, sera d’un grand apport pour le développement de la commune rurale de Kalabancoro.

A sa suite, l’Ambassadrice de la Chine au Mali a renouvelé l’accompagnement de son pays pour le développement du Mali. Elle a promis l’envoi par son pays d’une délégation, dans les jours à venir, pour étudier les conditions de financement d’une 2ème phase de construction d’autres infrastructures au niveau de la cité.

Pour sa part, le ministre Assetou Founè Samaké Migan a exprimé sa reconnaissance au président IBK pour sa présence à cette cérémonie. Selon elle, cela confirme son engagement à édifier et promouvoir un système éducatif de qualité au Mali. Elle a également exprimé sa reconnaissance à la Chine à travers son Ambassadrice présente à cette cérémonie.

Le ministre Assetou Founè Samaké Migan précisera que c’est dans le cadre de la réforme du système de l’Enseignement Supérieur que le gouvernement a décidé de la création d’un deuxième pôle universitaire de Bamako à Kabala, afin d’améliorer l’environnement de la formation et de la recherche. C’est ainsi, poursuit le ministre, que le gouvernement a approuvé le 14 novembre 2010 plusieurs marchés relatifs aux travaux de construction et d’équipement de la Cité Universitaire de Kabala qui a vu trois entreprises maliennes dont ECONI et le Groupement EGENEB/ETROBA et une entreprise chinoise (COMATEXIBAT-SA) gagner ces marchés.

« La Cité Universitaire a une capacité d’hébergement de 4080 étudiants. En plus des 04 blocs d’hébergement, la cité comprend aussi un restaurant universitaire de 2500 places, un centre commercial, une cafétéria centrale, une salle polyvalente, des terrains de sports et un centre de santé universitaire. Elle est alimentée en eau potable par un système d’adduction autonome », souligne le ministre. Qui ajoute que c’est parallèlement à ces marchés, entièrement financés par le budget national que le gouvernement du Mali a saisi le gouvernement de la République Populaire de Chine aux fins de l’aider à réaliser le volet de construction et d’équipement d’infrastructures pédagogiques et administratives de la Cité Universitaire de Kabala.

« Cette requête a été retenue à la faveur de la première session de la Grande Commission Mixte de Coopération Economique, Commerciale et Technique Chine-Mali, qui s’est tenue à Beijing en juin 2010. Suite à plusieurs missions d’experts Chinois au Mali, il a été convenu de réaliser ce volet en deux phases pour un montant global de 70 milliards FCFA, soit 35 milliards pour la première phase et 35 milliards pour la deuxième phase. Chacune de ces deux phases portera sur la construction de 07 Blocs et Annexes. », a précisé Pr Assetou Founè Samaké Migan.

IBK pose la  première pierre des infrastructures pédagogiques le 10 mars 2014

C’est le 10 mars 2014 que le président de la République, Ibrahim  Boubacar Keita a effectué la pose de la première pierre des infrastructures pédagogiques. Cela portait sur la construction et l’équipement de  deux facultés jumelles, d’un bloc de  trois amphithéâtres, d’un bloc d’écoles doctorales, d’un Centre multimédia,  de l’Ecole Normale d’Enseignement Technique et Professionnel,  d’une Administration centrale, d’une station de pompage ainsi que des postes-cabines abritant des transformateurs,  le TGBT (Tableau Général de Distribution de l’Electricité Basse Tension) et des groupes électrogènes.

Pour le ministre Assetou Founè Samaké Migan, le coût total de la Cité Universitaire de Kabala s’élève à plus de 80 milliards FCFA avec la prise en compte des travaux complémentaires de viabilisation comme l’aménagement des voies d’accès, le raccordement au réseau  électrique,etc. Selon elle, ces infrastructures vont combler la dégradation de l’environnement de la formation et de la recherche au Mali.

Le ministre Assetou Founè Samaké a par ailleurs salué les efforts des hommes et femmes qui se sont battus durement pour la réalisation de ces infrastructures. Il s’agit entre autres des  membres de la commission interministérielle, de l’entreprise Chinoise et du cabinet d’architecture CADAU.

Elle a invité les membres de la commission interministérielle à garder la même énergie pour porter avec elle, le projet de construction des infrastructures de la 2ème phase  ainsi que le projet de construction du pôle scientifique et technologique de Kati Sirakoro-Niaré.

Promesse d’une route reliant la route de l’aéroport à la Cité Universitaire

A en croire le ministre Assetou Founè Samaké Migan, la seule voie d’accès de 12 km de Kalaban Coro à N’Golobougou qui a été réalisée dans le cadre d’un  protocole  d’accord avec l’entreprise BECM-CG pour un montant de 5.845.437.930 FCFA est déjà quasiment saturée. Car selon elle, c’est une voie fréquentée par les camions-bennes des exploitants de sable, les SOTRAMA et les autres usagers. C’est pourquoi, elle a émis le souhait de réaliser une deuxième voie de désenclavement partant de la route de l’Aéroport Modibo Keita de Senou et faisant  la  jonction avec celle actuellement en service. Pour elle, cette 2ème voie offrira plus de garantie de sécurité aux usagers voulant se rendre à la cité universitaire.

Après avoir coupé le ruban symbolique, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a visité quelques infrastructures dont un amphithéâtre de 500 places, la salle multimédia, etc.

S’adressant aux journalistes, IBK a rendu un vibrant hommage à l’ancien chef d’Etat Amadou Toumani Touré  pour sa contribution dans la réalisation de ces infrastructures. Selon lui, c’est ce dernier qui a lancé les travaux, mais l’Etat est une continuité. Il lui est revenu de procéder à l’inauguration de cette infrastructure. Il a appelé les étudiants présents sur place à être courageux dans les études afin que le pays puisse retrouver sa valeur d’antan.

Modibo Dolo

Source: Tjikan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here