Accueil Education Le président IBK à l’inauguration du complexe universitaire de Kabala: “Le Mali...

Le président IBK à l’inauguration du complexe universitaire de Kabala: “Le Mali fut un grand centre de rayonnement intellectuel d’où est partie la lumière vers beaucoup d’endroits dans le monde”

7
0
PARTAGER

“Le Mali fut  un grand centre de rayonnement intellectuel d’où est partie la lumière vers beaucoup d’endroits dans le monde”

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a inauguré le mardi 28 février le premier volet du complexe  universitaire de Kabala, fruit de l’amitié sino-malienne. Bâti sur une superficie de 103 hectares, ce domaine, un joyau architectural est composé du  campus, de l’administration, le siège du Centre national des œuvres universitaires du Mali, un centre commercial, des terrains de sport et une voie d’accès de 12 km…Le tout pour un montant de  70 milliards Fcfa dont 35 milliards Fcfa  financés gracieusement par la partie chinoise.

C’est en compagnie de l’ambassadrice de la République populaire de Chine au Mali S.E. Mme Lu Huiying que le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a coupé le ruban symbolique de ce complexe universitaire. C’était en présence du Premier ministre Modibo Kéïta ; des membres du gouvernement ; du président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé ; de l’ancien chef de l’Etat Dioncounda Traoré ;  des anciens Premiers ministres et de nombreux invités de marque.

Ce complexe universitaire de Kabala est l’un des plus modernes  en Afrique de l’ouest. Il comprend   des infrastructures pédagogiques et administratives, le siège du Centre national des œuvres universitaires (Cenou). Il abrite aussi plusieurs facultés dédiées respectivement aux sciences humaines et au droit, en plus de l’Ecole normale d’enseignement technique et professionnel et des  annexes. Ce n’est pas tout. On y trouve une zone de résidence universitaire, un restaurant universitaire, une cafétéria centrale, un centre commercial, un centre de santé,  des dortoirs, des terrains de football, basketball, volley ball, handball. Ce qui fait en tout 7 blocs (dont 4 blocs d’hébergement).

Dans son intervention, la ministre   de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme  Assetou Founé Samaké Migan, a rappelé que la contribution chinoise pour le coût global de ce projet s’élève à 70 milliards Fcfa dont 35 milliards pour la première phase. Quant au gouvernement malien, il a contribué à hauteur de 25 milliards Fcfa pour ce premier volet.  Cela, sans compter le coût des travaux de la route reliant le complexe universitaire au centre-ville, s’élevant à 7 milliards Fcfa. Le coût global de ce premier volet de Kabala s’élève ainsi  à environ 70 milliards Fcfa.

Le complexe universitaire de Kabala, a révélé le Ministre, est alimenté en eau potable par un système d’adduction d’eau autonome, des groupes électrogènes et un système de vidéosurveillance. Pour Mme  Assetou Founé Samaké Migan, ce complexe vient à point nommé car les cours étaient “dispensés dans des locaux inadaptés, vétustes  souvent loués à grands frais”.  “Ce pool universitaire va désengorger le campus universitaire de Badalabougou et améliorer à coup sûr la qualité de l’enseignement “ a ajouté le chef du département de l’Enseignement supérieur et de la Rcherche.

Elle a saisi cette occasion pour  saluer la commission interministérielle chargée du suivi de ce projet  qui a su assurer jusqu’à son terme sa finalisation. “Cela, nonobstant l’instabilité gouvernementale qui a vu se succéder 7 ministres de l’Education depuis 2009″ a-t-elle poursuivi. Mme  Assetou Founé Samaké Migan a invité la commission interministérielle à maintenir le cap pour la seconde phase.

Une équipe chinoise bientôt à Bamako pour la seconde phase

L’ambassadrice de la République populaire de Chine, S.E.Mme Lu Huiying, dans son intervention,  a rappelé que c’est le président IBK lui-même qui avait posé en 2014 la première pierre de ce projet. “Grace à votre soutien précieux et aux efforts conjugués des  deux parties, notre rêve est devenu une réalité. J’en suis fière et émue” a poursuivi l’ambassadrice, avant de rappeler que ce complexe vient rallonger la liste des grandes réalisations  de son pays au Mali, ce, après le Centre international de conférence de Bamako (Cicb), le stade du 26 mars et le troisième pont de Bamako. Et d’ailleurs la diplomate chinoise a révélé qu’aussitôt après cette inauguration, une équipe chinoise va effectuer une mission au Mali pour une étude de faisabilité de la seconde phase de cette cité universitaire, une des plus modernes de la sous-région. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, s’adressant aux étudiants dans un amphithéâtre bondé, n’a pas caché sa satisfaction et a surtout évoqué la place de l’éducation dans un Etat. “Je sais l’importance de l’éducation et de la culture surtout dans un pays comme le nôtre qui fut un grand centre de rayonnement intellectuel, un centre d’où est partie la lumière vers beaucoup d’endroits dans le monde… ” a précisé le président IBK.

Il a aussi salué tous ses prédécesseurs qui se sont succédé à la tête de l’Etat et qui n’ont ménagé aucun effort pour que ce projet soit une réalité.  “L’Etat est une continuité. Ce projet a démarré en 2010, je n’étais pas aux affaires. C’était mon frère Amadou Toumani Touré. Par la suite, il y a eu mon ainé, le président Dioncounda Traoré. Je le sais, le président Dioncounda est très heureux aujourd’hui … ” a souligné le président de la République.Il faut rappeler que  le maire de Kalaban coro, Issa Bocar  Ballo, au nom de la population, a remercié les plus hautes autorités pour la construction de ce  “joyau d’une rare qualité ” dans leur localité. Il a salué le président IBK qualifié de grand bâtisseur et son engagement de faire du Mali un pays émergent. En plus du complexe universitaire de Kabala, l’édile a aussi apprécié la construction de la route qui relie ce complexe universitaire au centre ville.         

              Kassoum THERA

 

Source: Aujourd’hui-Mali

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here