Accueil / A l'instant / Gao: 3 militaires tués et 4 autres blessés dans une attaque à Almoustarat
poste militaire

Gao: 3 militaires tués et 4 autres blessés dans une attaque à Almoustarat

Gao 3 militaires tués 4 autres blessés  attaque Almoustarat

Des hommes armés ont attaqué hier soir un poste de l’armée malienne dans le village de Almoustarat, 150 km au nord de Gao, selon une source de renseignement malien à Gao. »Le bilan est de trois soldats tués et quatre autres blessés », affirme un élu local. Les assaillants ont emporté un véhicule militaire et des armes. La Force Barkhane présente sur lieu a procédé à des recherches sans grand succès.

Le village de Almoustarat est situé dans une zone grise entre Gao et Anéfis, frequentée par les trafiquants de drogues mais aussi les groupes djihadistes, notament les combattants de Almourabitoun de Mokhtar Bel Moctar. C’est ici que le 14 juillet 2014, deux soldats français ont été tué par l’explosion d’une mine.

Nord Sud Journal 

Gao 3 militaires tués 4 autres blessés  attaque Almoustarat

Des hommes armés ont attaqué hier soir un poste de l’armée malienne dans le village de Almoustarat, 150 km au nord de Gao, selon une source de renseignement malien à Gao. »Le bilan est de trois soldats tués et quatre autres blessés », affirme un élu local. Les assaillants ont emporté un véhicule militaire et des armes. La Force Barkhane présente sur lieu a procédé à des recherches sans grand succès.

Le village de Almoustarat est situé dans une zone grise entre Gao et Anéfis, frequentée par les trafiquants de drogues mais aussi les groupes djihadistes, notament les combattants de Almourabitoun de Mokhtar Bel Moctar. C’est ici que le 14 juillet 2014, deux soldats français ont été tué par l’explosion d’une mine.

Nord Sud Journal

Des hommes armés ont attaqué hier soir un poste de l’armée malienne dans le village de Almoustarat, 150 km au nord de Gao, selon une source de renseignement malien à Gao. »Le bilan est de trois soldats tués et quatre autres blessés », affirme un élu local. Les assaillants ont emporté un véhicule militaire et des armes. La Force Barkhane présente sur lieu a procédé à des recherches sans grand succès.

Le village de Almoustarat est situé dans une zone grise entre Gao et Anéfis, frequentée par les trafiquants de drogues mais aussi les groupes djihadistes, notament les combattants de Almourabitoun de Mokhtar Bel Moctar. C’est ici que le 14 juillet 2014, deux soldats français ont été tué par l’explosion d’une mine.

Nord Sud Journal

Voir aussi

Baba Akhib Haidara, le médiateur de la République du Mali : «La question de l’AZAWAD a été réglée et a permis aux différentes communautés du Mali de se parler»

Share this on WhatsApp  Quelles ont été les bénéfices de la conférence d’entente nationale ? Telle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *