Accueil / Actualités / FAUTE D’AVOIR OBTENU LA PRIMATURE: L’ADEMA présentera son candidat en 2018
congrès ordinaire d'adema

FAUTE D’AVOIR OBTENU LA PRIMATURE: L’ADEMA présentera son candidat en 2018

 

 

FAUTE AVOIR OBTENU PRIMATURE ADEMA présentera candidat 2018

Après avoir violé les clauses à même de le conduire à la formation du Pôle de Gauche avec l’ADEMA-PASJ, le Rassemblement Pour le Mali (RPM) a poussé son principal allié au rubicond au point qu’elle n’a d’autre option que de présenter un candidat aux présidentielles de 2018 contre IBK.

 

 

Quelques jours après la formation du gouvernement d’Abdoulaye Idrissa Maïga, le parti ADEMA-PASJ a tenu une réunion extraordinaire par rapport aux nouvelles dispositions à envisager. Une situation qui a fait naître des informations selon lesquelles le parti du Professeur Tièmoko Sangaré a décidé de présenter un candidat en 2018 contre IBK qu’il soutient pourtant.

 

Faux, rétorqua une source bien introduite dans les abeilles, qui a, pourtant, expliqué pourquoi l’ADEMA n’a d’autre choix que de présenter son propre candidat.

 

Pourquoi l’ADEMA aura un candidat en 2018 ?

 

En effet, le RPM s’était lancé dans des tractations avec l’ADEMA-PASJ pour créer le pôle de Gauche, les deux formations politiques étant de l’International Socialiste. Dans les tractations pour ce pôle, il a été décidé que l’ADEMA ne présente pas de candidat en 2018  contre IBK, mais, plutôt, de le soutenir. En retour, le poste de Premier Ministre reviendra à l’ADEMA comme cela a été le cas en Côte-d’Ivoire, notamment le RHDP: Le Président de la République au RPM et le PM à l’ADEMA. Un principe qui avait obtenu l’accord parfait du Professeur  Tièmoko Sangaré et ses lieutenants.

 

Même l’International Socialiste avait demandé à ce que l’ADEMA accompagne le RPM parce qu’ils sont de même bord politique. Ainsi, ils ont décidé d’aller sur cette base, mais tout en donnant le temps à la commission de Moustapha Dicko chargée de faire les études et de statuer sur la faisabilité. Cette commission devrait clore ses travaux en octobre prochain.

 

Malheureusement, quand le PM Modibo Kéïta est parti (contraint à la démission en coulisse par le RPM), au lieu de choisir un PM au sein de l’ADEMA, le Chef de l’Etat, lui-même sous pression d’une éventuelle motion de censure contre le gouvernement, ce qui lui discréditerait, s’est plié à la volonté de sa majorité, en choisissant un PM dans le RPM, parti dont il est le fondateur. Ce qui a suscité de frustrations dans les rangs de l’ADEMA.

 

Comme on ne peut refuser à quelqu’un de pleurer après l’avoir bastonné, le RPM ne peut refuser à l’ADEMA de présenter un candidat, au même moment qu’il ait refusé de lui confier la responsabilité de Chef de Gouvernement.

 

Face à cette attitude injuste du voisin RPM, l’ADEMA a fait savoir qu’elle est un grand parti et ne peut se laisser opprimer incessamment par son allié, le RPM.

 

Certes, les rumeurs faisant état d’une candidature de l’ancien Président  Dioncounda Traoré ou de tout autre membre du parti de l’abeille, dont parlent certaines personnes, sont infondées.

Mais, avec ce gouvernement qui vient d’être mis en place et que l’ADEMA n’ait pas eu la primature met en mal le pôle de gauche.

 

A cause de cet état de fait, l’ADEMA aurait son candidat. Car c’est ce qui devrait leur permettre d’aller au pôle de gauche a été violé par le RPM.

FAUTE AVOIR OBTENU PRIMATURE ADEMA présentera candidat 2018

D.C.A

Source : Le Soft

Voir aussi

Coopération Mali-Allemagne : une vingtaine de véhicules pour les FAMa

Share this on WhatsApp  L’Allemagne a offert une vingtaine de véhicules aux FAMa. La cérémonie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *