Accueil / Culture / 9ème édition du Festival Daoulaba : Une rencontre autour du coton : Il se tiendra du 18 au 21 Mai 2017 sur les berges du fleuve Niger à Koulikoro
le coton

9ème édition du Festival Daoulaba : Une rencontre autour du coton : Il se tiendra du 18 au 21 Mai 2017 sur les berges du fleuve Niger à Koulikoro

9ème édition Festival Daoulaba rencontre autour coton tiendra 18 au 21 Mai 2017 berges fleuve Niger Koulikoro

Toujours au cœur des grand événements, l’Agence de communication SPIRIT en collaboration avec les organisateurs du Festival Daoulaba a tenu le vendredi 28 avril dernier, dans les locaux du ministère du Développement Industriel une conférence de presse, pour le lancement  de la 9eme édition  du festival Daoulaba .C’était pour informer la presse des objectifs, les activités programmées, ainsi que les innovations de cette 9ème édition du festival Daoulaba. La conférence de presse était animée par la directrice du festival, Awa Meité. Elle avait à ses côtes le parrain de l’événement, M. Mohamed Aly Ag Ibrahim, ministre du Développement industriel, le Président Directeur général de la CMDT, le Pr Baba Berthé, le Secrétaire général du département de l’Artisanat et du Tourisme, El Mehdi, le manager de l’Agence de Communication Spirit, M. Sidy Dagnioko.

La 9 ème édition du festival  Daoulaba «  Rencontre autour du coton » se tiendra à  Koulikoro, du 18 au 21 mai 2017, avec pour thème « Femmes, jeunes et migration, Dignité et sécurité humaine le rôle du coton dans la recherche d’alternatives ». Il est placé sous le parrainage du ministère en charge du Développement industriel. En effet pour la directrice du festival Awa Meité le choix du  thème de cette 9ème édition du festival Daoulaba n’est pas fortuit, car, selon elle,  les causes principales du départ des jeunes vers les horizons de plus en plus hostiles sont en effet essentiellement économiques. La transformation locale du coton est la création de valeur ajoutée au niveau local est par conséquent une opportunité économique, notamment pour les femmes et les jeunes, a-t-elle expliqué.

Depuis son lancement en 2007, le  festival  Daoulaba  s’inscrit sur le terrain de la valorisation des savoir-faire et la recherche d’alternatives au chômage et à la pauvreté à travers la transformation du coton.

La 9eme édition se déroulera en quatre jours au cours desquels il est prévu  des conférences débats, une foire agricole qui proposera au public, les résultats des recherches dans le domaine agricole, des produits issus de la transformation de la production agricole, un salon de l’artisanat, de la recherche et de l’industrie textile qui présentera une sélection des artisans les plus talentueux qui mettent en valeur les savoirs et savoir-faire du Mali et d’ailleurs, des concerts géants  cette  années. Durant les quatre jours le festival Daoulaba accueillera une nouvelle fois des artistes de la scène nationale et internationale tel que Cheick Tidiane Seck, Nahawa Doumbia, Mariam Koné, Oumou Sangaré et beaucoup d’autres invités, un défilé de mode a partir duquel un concours de jeunes créateurs qui décerne le prix Chris Seydou pour le talent et la créativité. Des créateurs  comme François 1er du Burkina Faso, Pathé O de la Cote d’ivoire et Mike Sylla de la France ont été invités pour cette édition, qui prévoit également un atelier et un spectacle de marionnettes, des compétitions sportives.

Les thèmes abordés pendant le forum du festival Daoulaba ont pour objectif de développer la connaissance des grands enjeux des défis de la mondialisation dans les rapports Nord Sud, lié au rôle du coton dans la recherche d’alternatives, à l’économie, à la politique, aux changements climatiques et à la grave crise migratoire qui est le thème de cette 9ème édition. L’accent  sera également mis sur l’humain  qui restera toujours au cœur des débats.

Entre tradition et modernité, le festival est ouvert aux producteurs, aux artisanats, aux artistes, aux créateurs, aux intellectuels, aux entrepreneurs.

Au cours de cette conférence les principaux intervenants ont tous rappelé le rôle du coton pour un développement durable en mettant l’accent sur le focus de transformation du coton. Ils ont tous lancé un cri de cœur à la population malienne à s’unir afin d’accroitre le taux de transformation du coton dans notre pays.

Le parrain de l’évènement, le ministre du Développement industriel, le secrétaire général du département en charge de l’Artisanat et du Tourisme, ainsi que le PDG de la CMDT ont tous assuré la directrice du festival de l’accompagnement de leurs structures respectives.

9ème édition Festival Daoulaba rencontre autour coton tiendra 18 au 21 Mai 2017 berges fleuve Niger Koulikoro

AMTouré et Achatou Coulibaly, Stagiaire

Source: Le 22 Septembre 

Voir aussi

MALIZINE : Avis de recrutement

Share this on WhatsApp  Le Groupe Malizine Médias/Conseils S.a.r.l, spécialisé dans le traitement de l’information, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *