Accueil / Politique / AHMED DIANE SEMEGA A L’OMVS: Un traître, selon ses ex-alliés
Semega

AHMED DIANE SEMEGA A L’OMVS: Un traître, selon ses ex-alliés

 

 

AHMED DIANE SEMEGA OMVS traître selon ex-alliés

C’est réel et confirmé comme l’avait révélé Le Soft dans son numéro 66 du jeudi 4 mai 2017. L’ex-président du PDES est nommé Représentant du Mali à l’OMVS. Il a ainsi mordu à l’appât du régime IBK, pour ramener le PDES à la majorité présidentielle afin de contribuer à la réélection d’IBK en 2018.

 

Dans notre parution du 4 mai 2017, nous avions titré : « Insistance sur la ténue d’un Congrès du PDES: Ce qui fait courir Ahmed Diane Séméga ».

 

Il a été, en effet, question de la réclamation par une frange des militants du PDES de la tenue d’un congrès extraordinaire pour permettre à Ahmed Diane Séméga de signer son retour sur la scène politique, en l’installant à la tête du parti et, finalement, contraindre cette formation politique des héritiers d’ATT à faire un virage à 190 degrés au profit de la majorité présidentielle.

 

En effet, derrière ce mobile de congrès se cachait la promesse de nommer l’ex-ministre du Régime défunt au «poste de Haut-commissaire du Mali à l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) » que lui ont proposé les autorités actuelles du Mali. Ce, contre l’arrivée du PDES à la majorité présidentielle « en vue des présidentielles de 2018 » (Voir LE SOFT n°66 du jeudi 4 mai 2017).

 

C’est effectif. L’ex-ministre d’ATT a remplacé Dr Marimanthia Diarra de l’ADEMA-PASJ au poste de Haut-commissaire du Mali à l’OMVS.

 

Il faut rappeler que cette obsession de Séméga de ramener le PDES dans la majorité a créé des dissensions profondes dans les rangs des héritiers d’ATT, notamment ses ténors.

 

Par ailleurs, il nous est revenu que l’ancien Président de la République ATT est très déçu  de son proche Hamed Diané Séméga, du fait que celui qui l’a trahi, tout en repartant à la reconquête de sa confiance ait si facilement cédé à l’appât du gain facile.

AHMED DIANE SEMEGA OMVS traître selon ex-alliés

D.C.A

Source: Le Soft

Voir aussi

Révision constitutionnelle : Daba Diawara dit tout !

Share this on WhatsAppRévision constitutionnelle Daba Diawara dit tout Daba Diawara, véritable mémoire des réformes …

Un commentaire

  1. Le président Ibk travaille avec les plus méritants et compétents. Hamed n’est pas obligé de suivre à l’aveuglette ATT qui a sombré le Mali. S’il suit ou éssaie de contribuer à la réélection d’IBK alors cela veut dire qu’il est celui qui veut le développement de ce pays.
    Il ne faut pas oublier que le Soft est un quotidien pro_ATT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *