Accueil Société Anniversaire du premier Président du Mali : Devoir de mémoire ou d’amnésie...

Anniversaire du premier Président du Mali : Devoir de mémoire ou d’amnésie ?

8
0
PARTAGER
Modibo Keita
Anniversaire premier Président Mali Devoir mémoire amnésie

Comme chaque année, un hommage mérité a été rendu par les plus hautes autorités au premier président du Mali, Modibo Keïta. Le président de la République, IBK, a respecté la tradition et a rappelé les valeurs d’un Homme. Un Homme qui avait le « sens de la patrie ».

Hélas ! Depuis, l’amnésie est passée par là. Et cet anniversaire ne pouvait être célébré que sous les plus mauvais auspices : un pays livré aux bandits armés venus de toutes parts ; un pays pour lequel rares sont ceux qui sont encore « résolus de mourir..si l’ennemi découvre son front ».

A commencer par les décideurs, soucieux uniquement de sauver leur mandat. Quand un ministre Diop fait tout pour faire avaler au peuple l’Accord d’Alger, ce n’est sûrement pas en respectant la mémoire d’un Modibo Keïta. Quand le même ministre va signer des accords avec les Blancs pour les aider à expulser des Maliens de leurs territoires, ce n’est pas dans le respect de la mémoire de Modibo Keïta.

Et quand le président IBK accepte toutes ces choses horribles, qui se passent sous son mandat et qui ne font pas la fierté du Malien (et Dieu sait si elles sont nombreuses), ce n’est pas, alors pas du tout, dans le respect de la mémoire de Modibo Keïta.

La question est donc aujourd’hui : Dans un pays livré à l’ennemi que l’on fuit, aux bandits, à la France et aux autres impérialistes, avons-nous la légitimité morale de parler encore en son nom ?

Anniversaire premier Président Mali Devoir mémoire amnésie

La Rédaction

Source: Le Point 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here