Accueil / Politique / Billet : Issoufou 1 IBK 0
Billet : Issoufou 1 IBK 0

Billet : Issoufou 1 IBK 0

Billet  Issoufou 1 IBK 0

On pourra tout reprocher à notre président, Ibrahim Boubacar Keïta, sauf de ne pas jouer des coudes pour figurer sur la photo là où il peut bonifier son image. Chacun se souvient de son forcing lors de la marche « Je suis Charlie » pour être aux côtés de François Hollande, quitte à faire bras dessus bras dessous avec Benjamin Netanyahu. Plus proche de nous, la visite de Emmanuel Macron qui, à sa descente d’avion, s’est vu imposer une accolade par IBK alors qu’avec Angela Merkel, qu’il avait rencontré pendant sa campagne, le président français s’était contenté à sa première visite à Berlin, d’une chaleureuse poignée de mains. Le président malien, déboussolé par le départ de son « ami » Hollande, fait feu de tout bois. Bientôt, il nous expliquera qu’il est promotionnaire à Macron père à la Sorbonne, même si nous avons encore besoin de preuves concrètes qu’il a terminé ses humanités dans cette prestigieuse université.

Toujours est-il que notre bien aimé président ne figurera pas sur la photo de groupe du G 7 qui a choisis plutôt Issoufou Mahamadou du Niger pour lui parler de terrorisme à son Sommet en Italie, le vendredi et samedi derniers. Terrible camouflet pour IBK qui se soucie moins du jugement des Maliens que des lauriers de la communauté internationale.

Nous avons, désormais, la preuve qu’au sein de l’Otan et du G 7 que personne ne prend au sérieux le président malien dont le magistère est considéré comme l’un des plus catastrophiques au regard de ses engagements d’hier et de son calamiteux bilan d’aujourd’hui. Qui mieux que le président Ibrahim Boubacar Keïta était plus qualifié pour parler de terrorisme à ce Sommet du G 7 ? Mais il y a bien longtemps que le monde entier a compris que le seul objectif de l’homme était de porter le titre de « Président de la République du Mali» et de jouir abondamment des privilèges y attachés. Cet objectif est atteint ! Ne lui demander pas de résultat, il ne sait pas y faire.

Faisons-nous donc une raison et prêtons une oreille attentive à Issoufou Mahamadou. Entre Issoufou et IBK on aura compris qu’il y a président et Président !

Tiéfing     Post-Scriptums : Il nous est revenu qu’à sa rencontre avec les forces vives à Gao, en marge de la visite de Macron, le président Keïta aurait informé son public qu’il se rendra le lendemain, samedi, en Arabie Saoudite, où il espérait rencontrer Donald Trump. Non seulement, il n’a vu Trump qu’au loin, mais les réalisateurs saoudiens de la conférence ne connaissaient apparemment pas notre grand président. Ils ont passé leur temps à faire défiler à l’écran Macky Sall, Issoufou Mahamadou et … même Adama Barrow de Gambie, en ignorant superbement notre grand leader aimé.

La Rédaction

Billet  Issoufou 1 IBK 0

 

Source: L’Aube

Voir aussi

Présidentielle de 2018 : Pourquoi IBK doit briguer un second mandat

Share this on WhatsApp  Depuis un certain temps, des esprits malins tentent d’affirmer que le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *