Accueil Afrique Affaire des biens mal acquis: le tribunal face à la fortune d’Obiang

Affaire des biens mal acquis: le tribunal face à la fortune d’Obiang

17
0
PARTAGER
teodoro-nguema-obiang-mangue-fils

Ce jeudi 22 juin, le tribunal correctionnel va s’intéresser à la fortune de Téodorin Obiang Nguema Mangué et à son patrimoine en France. Un patrimoine considérable.

En 2016, l’ensemble du patrimoine mobilier et immobilier de Téodorin Obiang saisi en France avait été évalué à 100 millions d’euros.

Un patrimoine composé bien sûr de l’hôtel particulier de l’avenue Foch d’une surface de près de 3 000 m2, dans lequel des travaux ont été effectués à hauteur de 12 millions d’euros. Les appartements privés de Téodorin Obiang, au faste grandiloquent, occupaient trois niveaux, avec des pièces rares, des meubles XVIIIe siècle, dignes d’un petit Versailles. Sans oublier les œuvres d’art, les objets anciens et l’orfèvrerie, le tout acquit pour 15 millions d’euros.

Dans les tiroirs des commodes, des bijoux pour 10 millions d’euros, dans les armoires des vêtements de grand luxe brodés aux initiales du prévenu.

Et ce n’est pas fini : le garage abritait une quinzaine de véhicules, des Porsche, des Ferrari et autres Lamborghini, d’une valeur de près de 6 millions d’euros, il y a avait aussi trois Bugattis Veyron a plus d’un million d’euros l’unité.

Ces dépenses fastueuses ne sont pas contestées par la défense, reste à savoir d’où vient l’argent et s’il y a eu détournement de fonds publics. Ce jeudi, le tribunal va explorer la galaxie dorée du vice-président équato-guinéen.

Affaire biens mal acquis tribunal face fortune d’Obiang

 

Source: RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here