Accueil / Nord du Mali / Tombouctou : 6 personnes arrêtées hier au cours d’un raid mené par Barkhane près de Zarho (commune de Ber)

Tombouctou : 6 personnes arrêtées hier au cours d’un raid mené par Barkhane près de Zarho (commune de Ber)

Les faits se sont produits hier en début de soirée, à Emnaghata, localité située relevant de la commune de Ber et située à près de 100 km de Tombouctou. Des soldats français de l’Opération Barkhane à bord de plusieurs hélicoptères ont encerclé la zone de 19 heures à 22 heures. Des perquisitions ont été menées dans plusieurs domiciles et de nombreuses personnes ont été fouillées. D’ailleurs, jusqu’à ce matin, certains affirmaient apercevoir l’aviation militaire française survolant la zone.

Ainsi, bien qu’aucune victime ni blessé n’est à déplorer, on signale tout de même l’arrestation par les forces françaises de six personnes. Il s’agit de Abdoul Mounim Ag Abdorahim, Abdoul Basset Ag Oumar, Hassane Ag Iyad, Alhousaïni Ag Assaleh, Alhassane Ag Hamad Attayou et Mohamed Almoctar Ag Azahabi. Elles ont été conduites vers des destinations inconnues, sans doute dans les bases des forces françaises, notamment celle de Gao.

Notons qu’aucun motif de leur arrestation ne leur a été signalé. Cependant, tout porte à croire qu’il pourrait s’agir d’une opération anti-terroriste. En tout cas, les familles des personnes arrêtées rejettent en bloc ces accusations et affirment que leurs proches ont été arrêtés sur des bases mensongères et calomnieuses. Tout en espérant leur libération dans les meilleurs délais.

Il faut dire que ces raids des forces françaises sont très souvent décriés par les populations civiles qui les considèrent comme une force d’occupation. Pour elles, l’opération Barkhane ne joue plus son rôle en entretenant l’amalgame entre les civils et les terroristes. Elles estiment qu’en poursuivant ces comportements, Barkhane deviendra une sérieuse menace contre la paix.

Cette situation intervient alors que le processus de paix est plus que dans l’impasse puisque les mouvements signataires de l’accord notamment ceux de Kidal ont repris les hostilités en violation flagrante de l’accord de cessez-le-feu du 23 mai 2014.

Tombouctou 6 personnes arrêtées hier cours raid mené Barkhane Zarho commune Ber

 

Source: Kibaru

Voir aussi

François-Xavier Freland : « Sans rétablissement de la sécurité au Mali, aucun développement n’est possible »

Share this on WhatsApp  Dans « Mali : au-delà du jihad », le journaliste français …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *