Accueil / Actualités / LE CICB DANS LE NOIR: L’EDM SA réclame ses sous à Rama

LE CICB DANS LE NOIR: L’EDM SA réclame ses sous à Rama

 

Le Centre International de Conférence de Bamako est sevré d’électricité, hier, mardi 18 juillet aux environs de 13 heures. Des hommes venus à bord d’un véhicule, sans donner d’explication, ont plongé dans l’obscurité le CICB, jusque-là relevant du ministère de la culture.

Le centre de renommé international, le CICB, qui a abrité les travaux du Sommet Afrique-France, les 13 et 14 janvier 2017, est accusé d’avoir plusieurs mois d’arriérés de paiement de ses factures d’électricité à la société EDM-Sa.

Mardi dernier, le service d’EDM, chargé de priver d’électricité aux mauvais payeurs, s’est déployé sur les lieux et a immédiatement débranché le centre de ses servitudes.

Pour l’instant, rien n’a filtré concernant la somme réelle que doit le CICB à l’EDM.

Le doigt accusateur est désormais pointé sur le ministre de la culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, dont la responsabilité dans cette négligence a conduit à cette situation de cumul de factures.

Par ailleurs, le Centre International de Conférence de Bamako est en chantier de rénovation.

Présentement sans directeur, car la DG, Mme Pierrette Véronique Sidibé, est nommée conseillère à la présidence de la République, la gestion incombe au ministre qui a la responsabilité de son fonctionnement.

Cette manière de gérer des bâtiments publics, qui n’honore ni les responsables ni l’Etat, doit être bannie.  Dans le cas d’espèce du CICB, la responsabilité de Rama est incontestable.

A moins que ce ne soit une injustice de la part du Chef de l’Etat qui avait instruit au limogeage de Kassé à l’ONU pour non paiement des cotisations du Mali, Rama doit aussi subir une correction exemplaire. Elle a humilié le Mali à Bamako.

Rappelons que cette coupure d’électricité intervient après celle de certaines institutions et organisations internationales accréditées au Mali, notamment l’Assemblée nationale, l’Office de radio et télévision du Mali, la mairie du District, la Minusma et d’autres services publics et parapublics.

CICB NOIR L’EDM SA réclame sous Rama

O.M

Source: Le Soft

Voir aussi

Annonce de nomination de quatre nouveaux gouverneurs : Le gouvernement veut séduire l’électorat des régions non opérationnelles

Share this on WhatsApp  Les gouverneurs de Bougouni, Dioïla, Koutiala et Nioro du Sahel seront …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *