Accueil / Politique / Mali/Politique : Le bras de fer annoncé n’aura pas lieu

Mali/Politique : Le bras de fer annoncé n’aura pas lieu

 

La plate forme An tè a bana annonçait un bras de fer qui devait déboucher sur la désobéissance civile dans les semaine à venir.

Heureusement que le président de la république Ibrahim Boubacar Keita, après un message de conciliation semble décider à prendre en compte les souhait d’une bonne frange de la population.

Le chef de l’État sort de la logique d’affrontement de certains de ses partisans. Il est disposé à rencontrer la plate forme An tè a bana la semaine prochaine. Pour discuter du Mali, et de la révision constitutionnelle.

Le face à face entre les camps du Oui et du retrait pur et simple ou du non devenait intenable.

Mali/Politique bras fer annoncé lieu

Source: Le Temps ML

La plate forme An tè a bana annonçait un bras de fer qui devait déboucher sur la désobéissance civile dans les semaine à venir.

Heureusement que le président de la république Ibrahim Boubacar Keita, après un message de conciliation semble décider à prendre en compte les souhait d’une bonne frange de la population.

Le chef de l’État sort de la logique d’affrontement de certains de ses partisans. Il est disposé à rencontrer la plate forme An tè a bana la semaine prochaine. Pour discuter du Mali, et de la révision constitutionnelle.

Le face à face entre les camps du Oui et du retrait pur et simple ou du non devenait intenable.

 

Voir aussi

Pour se lancer dans la course pour la présidentielle 2018 : Le Général Moussa Sinko Coulibaly épaulé par les ex-ministres Malick Coulibaly, Jean-Marie Idrissa Sangaré, le constitutionnaliste Bréhima Fomba

Share this on WhatsApp  Si l’ex-ministre de la Justice Malick Coulibaly est déjà identifié comme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *