Accueil / Economie / Après 72 heures de grève : Les banquiers veulent aller en grève illimitée
Assemblée extraordinaire du Syndicat National des Assurances, Banques et Etablissement Financiers et Commerce du Mali (SYNABEF)

Après 72 heures de grève : Les banquiers veulent aller en grève illimitée

 

Pour la réintégration de leur camarade secrétaire général, Issiaka Traoré, le comité syndical de la NSIA Mali menace d’interdire l’accès des bureaux de l’établissement au directeur général et son adjointe. Il brandit aussi et surtout l’option d’une grève illimitée des banques et institutions financières à compter du lundi prochain, « si rien n’est fait pour aplanir la dissension ». 

Selon le secrétaire administratif du Syndicat national des assurances, des banques, établissement financiers et commerce, Hamadoun Bah, les travailleurs des institutions financières sont déterminés à aller jusqu’au bout pour la réhabiliter leur camarade secrétaire général du comité syndical de la NSIA Mali, Issiaka Traoré. Ce dernier, à en croire au syndicat, a été licencié abusivement en violation de tous les textes du code du travail par la direction générale de la société d’assurance pour avoir réclamé le droit des travailleurs.

Les syndicalistes dénoncent les pratiques de l’administration de la société qu’ils  jugent peu orthodoxe. Selon eux,  le secrétaire général du comité syndical du NSIA Mali avait juste pris l’initiative d’engager un combat pour l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses collègues, notamment  la régularisation des réductions des impôts sur le traitement des salaires (ITS) pour les agents de la NSIA Mali. Après plusieurs tentatives qui n’ont pas abouti à un résultat tangible, Issiaka Traore a envoyé un E-mail à la directrice adjointe de la société pour réclamer cette régularisation en ces termes : Mme Bosso ayez un peu de respect et d’égard pour le personnel. Pourquoi le personnel de NSIA doit souffrir pour rentrer dans ces droits, a expliqué M. Hamadoun Bah. « En lieu et place d’un dialogue franc avec les travailleurs, la direction générale de la NSIA est passée à la vitesse supérieure en prenant un acte administratif en complicité avec le directeur régional du travail, Houday Ag Mohamed, pour licencier le camarade secrétaire général Issiaka Traore.  C’est pourquoi, après des sit-in devant le siège de la société et plusieurs tentatives de dialogues avec la direction générale que le Synabef a décidé cet arrêt de travail depuis mardi. Une grève, certes qui paralyse toutes les banques et établissement financiers du Mali,  mais c’est une question de survie pour nous… », M. Bah dixit.  Et de préciser que si Issiaka Traoré n’est pas réintégré à la NSIA  d’ici lundi, les travailleurs des banques et assurances vont interdire l’accès des bureaux au directeur général et son adjoint. « Les travailleurs des banques et assurances vont passer à la vitesse supérieur.

L’option d’une grève illimitée dans les banques et institutions financières et les sit-in seront nos moyens d’actions. Ces mesures entreront en vigueur lundi prochain si toute fois la direction ne réagit pas… », menace-t-il.

Après 72 heures grève banquiers veulent aller grève illimitée

Bréhima Sogoba

Source: L’Indicateur du Renouveau 

Voir aussi

Des journalistes imprégnés du contenu du rapport annuel 2015 : Le Vérificateur général Amadou Ousmane Touré innove pour plus de performance

Share this on WhatsApp  Le Vérificateur général, Amadou Ousmane Touré, a organisé le mercredi 18 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *