Accueil / Afrique / Crise en Libye : l’UA propose une feuille de route
En juillet dernier, le président français, Emmanuel Macron avait pu réunir le Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj et son rival le général Khalifa Haftar près de Paris.

Crise en Libye : l’UA propose une feuille de route

 

Au terme de la 4e réunion tenue en l’absence du maréchal Khalifa Haftar, les membres du comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la crise en Libye, ont adopté une feuille de route proposant la tenue d’un dialogue inclusif inter-libyen et le lancement en janvier 2018 du processus électoral dans ce pays.

La feuille de route de Brazzaville sera-t-elle approuvée par toutes les parties impliquées dans la crise libyenne ? Cette question devra certainement trouver sa réponse dans les tous prochains jours.

Dans tous les cas, celle-ci a été adoptée à l’unanimité par l’ensemble des acteurs qui ont pris part dans la capitale congolaise à la 4e réunion du comité de haut niveau mis en place par l’Union Africaine (UA) pour trouver une solution politique à la crise libyenne.

Le seul bémol aura été l’absence du maréchal Khalifa Haftar, du gouvernement parallèle de Bengazi. Mais pour le Chef de l’Etat Denis Sassou N’Guesso, président du comité de haut niveau de l’UA sur la Libye, cette absence n’est pas un obstacle à l’avancement des négociations.

Cette feuille de route prévoit entre autres, la tenue d’un dialogue inclusif inter-libyen en décembre prochain à Addis-Abeba et le lancement en janvier 2018 du processus électoral en Libye qui débutera par un référendum constitutionnel suivi des législatives et d’une présidentielle qui sera précédée par l’installation des institutions de la transition, à une date à déterminer.

Le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, pense qu’un pas décisif vient d’être posé, que la crise libyenne a trop perduré et qu’il revient aux Libyens d’y mettre un terme :

Cette réunion de Brazzaville, la deuxième du genre après celle de janvier dernier, a vu la participation des présidents Jacob Zuma de l’Afrique du Sud et Mahamadou Issoufou du Niger.

Crise Libye UA propose feuille route

Christian Tsoumou, Brazzaville, BBC-Afrique

Voir aussi

Le président érythréen débute une visite historique en Ethiopie

Share this on WhatsApp  Le président érythréen Issaias Afeworki a débuté samedi une visite historique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *