Accueil / Opinions / En un mot : Déconvenues pour la majorité
En un mot

En un mot : Déconvenues pour la majorité

 

Même si le comité exécutif s’est fendu hier d’un communiqué pour se démarquer de la candidature de Kalifa Sanogo, maire Adema de la Commune urbaine de Sikasso à la présidentielle de l’année prochaine, le mal est fait pour la majorité présidentielle.  Il est désormais acquis ceux-là qui voulaient amener le  parti de l’Abeille à  soutenir dès le 1er tour la candidature du président IBK, viennent d’enregistrer un échec et doivent s’attendre à d’autres déconvenues puisque l’ancien ministre Moustaph Dicko qui a été chargé d’élaborer la stratégie électorale de l’ancien parti majoritaire, a annoncé à RFI que l’Adema aura son propre candidat. De très mauvaises nouvelles pour Koulouba qui ne semble plus non plus compter sur le parti présidentiel, le RPM.

Pour l’instant, IBK ne voudrait pas tirer les conséquences de ces soubresauts chez son principal allié puisqu’il a décidé de garder tous les ministres issus du parti de l’Abeille même s’il présente officiellement un candidat contre lui. Mais jusqu’à quand cette position est tenable ?

 

DAK

 Source: L’Indicateur du Renouveau
mot Déconvenues majorité 

Voir aussi

Denia Chebli: l’intervention française au Mali a «échoué»

Share this on WhatsApp Au Mali, l’intervention française a « échoué », affirme la chercheuse française Denia …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *