Accueil / Afrique / Robert Mugabe veut mettre de l’ordre dans le gouvernement et la Zanu-PF
Mugabe

Robert Mugabe veut mettre de l’ordre dans le gouvernement et la Zanu-PF

Robert Mugabe mettre l’ordre gouvernement Zanu PF

Le Zimbabwe aura un nouveau gouvernement cette semaine.

Le président Robert Mugabe l’a annoncé samedi, lors d’une réunion avec le groupe parlementaire de la Ligue de la Jeunesse de son parti, la ZANU-PF en proie à des dissensions internes.

Le président va remodeler son équipe gouvernementale à moins d’un an de l’élection présidentielle.

Il y a une semaine, la tension est encore montée d’un cran entre le vice-président Emmerson Mnangagwa et Grace Mugabe, les deux favoris à sa succession.

Source: BBC

 

Robert Mugabe mettre l’ordre gouvernement Zanu PF

Le Zimbabwe aura un nouveau gouvernement cette semaine.

Le président Robert Mugabe l’a annoncé samedi, lors d’une réunion avec le groupe parlementaire de la Ligue de la Jeunesse de son parti, la ZANU-PF en proie à des dissensions internes.

Le président va remodeler son équipe gouvernementale à moins d’un an de l’élection présidentielle.

Il y a une semaine, la tension est encore montée d’un cran entre le vice-président Emmerson Mnangagwa et Grace Mugabe, les deux favoris à sa succession.

Le Zimbabwe aura un nouveau gouvernement cette semaine.

Le président Robert Mugabe l’a annoncé samedi, lors d’une réunion avec le groupe parlementaire de la Ligue de la Jeunesse de son parti, la ZANU-PF en proie à des dissensions internes.

Le président va remodeler son équipe gouvernementale à moins d’un an de l’élection présidentielle.

Il y a une semaine, la tension est encore montée d’un cran entre le vice-président Emmerson Mnangagwa et Grace Mugabe, les deux favoris à sa succession.

Le Zimbabwe aura un nouveau gouvernement cette semaine.

Le président Robert Mugabe l’a annoncé samedi, lors d’une réunion avec le groupe parlementaire de la Ligue de la Jeunesse de son parti, la ZANU-PF en proie à des dissensions internes.

Le président va remodeler son équipe gouvernementale à moins d’un an de l’élection présidentielle.

Il y a une semaine, la tension est encore montée d’un cran entre le vice-président Emmerson Mnangagwa et Grace Mugabe, les deux favoris à sa succession.

Voir aussi

Burkina Faso: triple attaque contre les forces de sécurité dans l’est du pays

Share this on WhatsApp  Au Burkina Faso trois attaques ont ciblé une brigade de gendarmerie, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *