Accueil / Société / Paix et réconciliation : “Trop c’est trop” projette une caravane en janvier

Paix et réconciliation : “Trop c’est trop” projette une caravane en janvier

 

Après son combat de la révision constitutionnelle, le mouvement Trop c’est Trop s’ouvre un nouveau front, celui de la restauration de la paix et de la réconciliation nationale. Après un séjour dans la « cité interdite» (Kidal), le mouvement fixe une date provisoire de la caravane de paix et de réconciliation nationale dénommé : Aw naft in Kidal (nostalgie de Kidal) “qu’elle organise du 14 au 31 janvier 2018.

De retour de Kidal, le mouvement “Trop c’est trop” a organisé une conférence de presse pour informer les journalistes des contours de cette caravane  “Aw naft in Kidal”, mais aussi de faire le compte rendu de son séjour kidalois. Elle était animée par le coordinateur du mouvement Trop c’est Trop, Maliki Konaté, en présence des membres du bureau de coordination.  Selon le conférencier, contrairement à ce qu’on fait croire au gens, il n’y a aucune menace pour les populations civiles dans la ville de Kidal peu importe son origine et son appartenance ethnique. ” Pendant trois jours on n’a pas vu d’hommes armés et on se baladait comme on veut jour et nuit. Il y a la présence de toutes les ethnies du Mali à Kidal, on doit surpasser la peur et venir à Kidal. Il n’y a aucune menace contre les populations civiles “, a assuré le conférencier.

A en croire aux visiteurs de Kidal, les populations de Kidal ne s’opposent pas à l’’idée de la caravane, mais émet des réserves. ” Ils sont d’accord pour la caravane, ils sont d’accord pour la paix et la sécurité, mais demande au préalable la mise en œuvre effective de l’accord pour la paix et la réconciliation”, a précisé M. Konaté.

Après ces constats, le mouvement projette sa caravane du 14 au 31 janvier 2018. Elle sera  composée de 150 jeunes.

Paix et réconciliation“Trop c’est trop” projette caravane janvier

Moctar Dramane Koné, Stagiaire

Source: L’ Indicateur du Renouveau

Voir aussi

Drame : Un accident survenu sur un chantier à la Mecque fait quatre morts, tous des Maliens

Share this on WhatsApp  Quatre morts, tous des Maliens, c’est le bilan d’un accident survenu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *