Accueil / Politique / Cité des députés à N’Tabacoro : Le ministre Mohamed Ali Bathily veut casser les maisons des députés
Mohamed Aly Bathily.

Cité des députés à N’Tabacoro : Le ministre Mohamed Ali Bathily veut casser les maisons des députés

Cité députés N’Tabacoro ministre Mohamed Ali Bathily casser maisons députés

L’inimitié entre les deux hommes est connue de tous. L’un est ministre et l’autre un puissant opérateur économique de notre pays. Les deux personnalités ne s’aiment pas du tout. Il s’agit du ministre des domaines de l’Etat, des affaires foncières et de l’habitat, Me Mohamed Ali Bathily et l’Honorable Hadi Niangadou, député élu en commune II. Ce qui les oppose cette fois-ci risque de tourner en une affaire d’Etat. En effet, selon une source bien informée, le ministre Bathily a décidé de casser les maisons à Députébougou près des logements sociaux de N’Tabacoro. Les parcelles sur lesquelles se trouvent ces maisons ont été achetées par les députés avec l’opérateur économique Hadi Niangadou, grâce à un prêt qu’il prélève chaque mois sur les salaires des élus de la nation. Voilà maintenant, que le ministre veut casser ces maisons au motif que ces parcelles ont été acquises en toute illégalité. Nous avons fait un tour dans cette cité où nous avons des marquages sur les maisons des députés. Selon de sources concordantes, le ministre Bathily aurait instruit à ses services techniques de procéder à ces marquages pour identifier les maisons sur ces parcelles litigeuses. Pire, dans nos informations, il semble que toutes ces maisons seront démolies. De quoi à créer une panique générale à Bagadadji. Plusieurs députés ont investi l’argent de leur mandant dans ces maisons. Qui plus est, la 5e législature amorcé sa dernière ligne droite. A moins d’une année de leur mandat où vont-ils trouver de l’argent pour faire d’autres maisons ? C’est pourquoi, il se susurre dans les couloirs de l’Assemblée nationale que des députés seraient prêts à interpeller le ministre des domaines pour qu’il vienne s’expliquer publiquement sur les raisons qui l’ont poussé à prendre une telle décision. D’après nos informations, il semble que le ministre reproche au député d’avoir acquis ces parcelles dans des conditions peu catholiques. Affaire à suivre.

Youssouf Bamey

Cité députés N’Tabacoro ministre Mohamed Ali Bathily casser maisons députés

 

Source: La Mettre Du Peuple

Voir aussi

Report du scrutin 17 décembre : Le Gouvernement mise sur une transition de 12 mois

Share this on WhatsAppReport scrutin 17 décembre Gouvernement mise transition 12 mois En décidant de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *