Politique Une

Coup dur pour le parti du tisserand : Le député Bafotigui Diallo claque la porte du groupe RPM

Coup dur parti tisserand député Bafotigui Diallo claque porte groupe RPM

Ça ne va pas au sein du parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM) ou du moins au sein de son groupe parlementaire. Des dissensions ont fini par éclater au grand jour. Pour preuve, le groupe parlementaire Rassemblement pour le Mali (RPM), groupe majoritaire avec plus de 60 députés vient de subir un autre revers. Après le départ de quatre députés du groupe l’année dernière, c’est au tour de l’honorable Bafotigui Diallo, député élu en commune VI du district de Bamako, de claquer la porte du groupe RPM. Même s’il ne fait pas beaucoup de commentaires sur les raisons de son départ du groupe, l’honorable Bafotigui Diallo semble être furieux contre l’instance dirigeante de l’hémicycle. Il a invité le bureau (organe de décision) à œuvrer pour le bien des maliens. « Il est grand temps pour le cercle de décision de l’Assemblée Nationale du Mali de revoir sa politique et de commencer à faire de la politique pour servir le Mali», a souligné l’honorable Bafotigui Diallo dans une déclaration d’intention en date du 10 octobre dernier adressée au Président de l’Assemblée Nationale du Mali. 

Au cours de cette session d’octobre de l’Assemblée nationale du Mali qui a ouvert ses portes le 2 de ce mois, la représentation nationale a renouvelé son bureau le 9 octobre dernier. Apparemment, ce renouvellement à provoquer des frustrations, voire même des dissensions au sein du groupe RPM. D’ailleurs les travaux de ce renouvellement ont été retardés à cause des tractations au sein du parti tisserand. Mais la dissension, bien que dissimulée, a fini par éclater au grand jour. Car dès le lendemain de l’installation du nouveau bureau de l’hémicycle, c’est-à-dire le 10 octobre 2017, l’honorable Bafotigui Diallo, certainement pas content, adresse une déclaration d’intention au Président de l’Assemblée Nationale du Mali pour lui signifier qu’il renonce à tout poste qui lui sera attribué. En outre, Bafotigui Diallo invite le cercle de décision de l’Assemblée Nationale du Mali de revoir sa politique et de commencer à faire de la politique pour servir le Mali. Dans cette déclaration, l’honorable Bafotigui Diallo, élu en commune VI du district de Bamako précise qu’il est une personnalité qui a le dégoût d’être un politicien. Et d’ajouter que  le monde des politiciens est une jungle. Le désormais ex membre du groupe RPM croit fermement que la politique est la recherche de solution aux problèmes de la société. « Monsieur le Président, Bafotigui Diallo fait de la politique au rythme de sa conviction, contrairement aux politiciens maliens qui font de la politique au rythme de leurs ambitions personnelles. Mon expérience parlementaire (mandat 1997-2002 à Sikasso et ce mandat 2014- 2018 en Commune VI du District de Bamako) me prouve à suffisance que le rythme des politiciens maliens de nos jours ne sert pas le Mali…Monsieur le Président, je décide à partir de ce mardi 10 octobre 2017 de me libérer de tous les groupements politiques à l’Assemblée nationale du Mali. Je reste indépendant à l’Assemblée Nationale, une indépendance qui me permettra de jouer correctement et en toute conscience mon rôle de Député au service du Mali. Pour terminer Monsieur le Président, je renonce à tout poste qui me sera attribué et je vous prie de porter à la connaissance de votre auguste Assemblée le contenu de cette déclaration », a souligné l’honorable Bafotigui Diallo. Joint au téléphone par le Républicain, le mardi 17 octobre 2017, l’honorable Bafotigui Diallo n’a pas souhaité faire trop de commentaires sur les raisons principales de sa démission du groupe RPM. Toutefois, il reste jusqu’à preuve du contraire, membre du RPM. A la question de savoir s’il reste toujours membre du RPM ? Bafotigui Diallo nous répond par l’affirmatif en disant ceci : « Pour le moment ».  Donc, contrairement au précédent départ, Bafotigui Diallo quitte le groupe mais reste, « pour le moment » membre du parti au pouvoir, le RPM. Le cercle des non-inscrits s’agrandit donc à l’Assemblée nationale du Mali avec l’arrivée de l’honorable Bafotigui Diallo sur la liste. En effet, il n’y avait que le seul député Ilias Goro, élu sous les couleurs du PDES (Parti pour le développement économique et social) dans circonscription électorale de Douentza qui figurait sur la liste des non-inscrits. Les deux députés non-inscrits sont les honorables Ilias Goro et Bafotigui Diallo.

Aguibou Sogodogo

Coup dur parti tisserand député Bafotigui Diallo claque porte groupe RPM

 

Source: Le Républicain

malizine
Malizine est un site d'information malien. Il est le premier portail à caractère 100% numérique à être en ligne au Mali. Pour plus d'informations, appelez-nous au 0022376473750.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *