Accueil Education Année scolaire 2017-2018 : Toujours pas de rentrée dans certaines localités

Année scolaire 2017-2018 : Toujours pas de rentrée dans certaines localités

9
0
PARTAGER

L’année scolaire 2017-2018 a démarré le lundi 9 octobre dernier sur  toute l’étendue du territoire national, du moins officiellement. Mais la situation sécuritaire  du pays fait que certains établissements vont devoir attendre dans des zones plus ou moins sensibles.

La nuit du dimanche 8 octobre 17, le gouvernement du Mali à travers le ministère de l’Education publiait un communiqué faisant état d’une rentrée scolaire effective sur toute l’étendue du territoire malien à compter du lundi 9 octobre 2017. Comme promis, la plus part des établissements ont pu commencer leur année à la date donnée par le ministère. Notamment, les écoles de Bamako et dans la plus part des régions et des cercles du Mali. Selon les informations  provenant de certaines régions que nous avons pu avoir, la rentrée a démarré en générale dans une bonne atmosphère.

Cependant, des informations nous sont parvenues que dans la région de Mopti plus précisément dans certaines Communes du cercle de Koro, des écoles  n’ont pas pu ouvrir  leurs portes par peur des attaques à répétition qui se font depuis un certain temps et même le vendredi 6 octobre 2017, des bandits armées ont saccagés (brulés) une église catholique dans le village de Douna-pen dans la  Commune rurale de Dioungani.

Dans cette zone, les enseignants n’ont toujours pu regagner les classes à cause de la tension sécuritaire extrêmement tendue. Il faut rappeler que  même l’an passé, l’année scolaire a été plutôt en dent de scie sur une large partie de la zone de Koro. Les djihadistes qui font leurs lois dans cette partie du territoire malien sont contre toute administration de l’Etat, toutes choses qui laissent pressentir une année blanche.

A.K

Année scolaire 2017 2018 Toujours rentrée certaines localités

 

Source: La Lettre Du Peuple

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here