Accueil A l'instant Mali: les djihadistes intensifient les attaques à l’approche du déploiement de la...

Mali: les djihadistes intensifient les attaques à l’approche du déploiement de la force du G5 Sahel

57
0
PARTAGER

 

Le groupe Nusrat Al-Islam Wal-Muslimine a intensifié ses attaques contre les positions de l’armée maliennes de celles de la Minusma à l’approche du déploiement de la force du G5 Sahel.

Tableau des attaques de Nusrat Al-Islam ( 23 – 26 octobre 2017)
Date (Octobre)
opération
lieu
26
Explosion d’une mine au passage d’un convoi logistique de la Minusma/ 3 casques bleus tués et 2 autres blessés
Sur l’axe Tessalit-Aguelhok au nord-ouest de Kidal.
25
Explosion d’une mine au passage d’un convoi de l’armée malienne
A Kéré, dans la région de Mopti
25
Attaque contre la société de construction de route Satom/ 2 soldats maliens tués, un blessé et des véhicules brûlés.
village de Soumpi, près de Niafunké
24
11 otages maliens tués dans un raid de l’armée française

24
Explosion ’une mine au passage d’un véhicule de l’armée malienne
(Mopti)
23
2 gendarmes/ un véhicule brulé/ des armes emportées
Localités de Dioro et de Ouan das le cercle de Tominian, région de Ségou.

De leur côté les forces françaises tentent d’affaiblir les djihadistes pour préparer le terrain aux forces du G5 Sahel. 15 djihadistes ont été neutralisés par les forces Barkhane dans la nuit de lundi 23 à mardi 24, à Abeybara, au nord-est de Kidal.

Dans ce contexte, 11 prisonniers maliens qui étaient détenus par Nusrat Al-Islam Wal-Muslimin ont été tués dans un raid de l’aviation française. L’armée Française a démenti l’information.

Samedi 9 septembre à Sévaré, dans le centre du Mali, le président Ibrahim Boubacar Keïta, a inauguré le poste de commandement central de la nouvelle force du G5 Sahel qui devra mobiliser 5.000 hommes à diriger par le général malien Didier Dacko.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté en juin 2017 une résolution autorisant le déploiement d’une force africaine fournie par les pays du « G5 Sahel » pour lutter contre le terrorisme, le trafic de drogue et le trafic de personnes au Sahel.

La mission de cette force africaine de 5000 hommes est de « ramener la paix et la sécurité dans la région du Sahel ». A noter qu’il a n’a pas été évoqué dans ladite résolution le chapitre 7 de la charte des Nations unies qui autorise l’utilisation de la force.

Le G5 a été mis en place le 16 février 2014 sur initiative du président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, pour s’attaquer aux problèmes de sécurité et de développement économique dont les pays membres font face. Le groupe comprend la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad.

Mali djihadistes intensifient attaques approche déploiement force G5 Sahel

Source: Alakhbar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here