Accueil Education A Sévaré/Mopti : Le Directeur de l’Académie vend des élèves de l’IFP...

A Sévaré/Mopti : Le Directeur de l’Académie vend des élèves de l’IFP à des écoles privées

195
1
PARTAGER

 

A Sévaré et Mopti dans le Centre du Mali, les parents d’élèves sont à pied d’œuvre pour faire annuler une décision aussi injuste que ridicule prise par le Directeur de l’Académie d’enseignement. Ce dernier, après avoir reçu des pots-de-vin, nous a-t-on indiqué, de la part des promoteurs des établissements privés de l’enseignement technique qui se plaignaient de n’avoir pas eu suffisamment d’élèves orientés dans leur établissement par l’Etat cette année,  met l’avenir de près de deux-cent élèves, en danger. Cela au grand dam de leurs parents qui ont écrit au Gouverneur et au ministre pour dénoncer ce scandale.

Dans toute la région de Mopti, l’Institut de Formation professionnel (IFP) de Sévaré, est le principal établissement public à même d’offrir une formation de qualité dans les filières en Industrie aux jeunes.

En ouvrant ce centre multi-filières offrant des formations complètes en mécanique-auto, menuiserie-bois, maçonnerie-carrelage et construction métallique, bâtiment, dessin bâtiment, et hôtellerie, l’Etat malien avait le souci de non seulement, former ses ressources humaines dans les métiers, mais aussi et surtout d’harmoniser la formation à la demande du marché de l’emploi et aux besoins immédiat de la nation. Car aujourd’hui, au Mali comme dans tout pays qui se soucie de son développement, ce sont les filières industrielles qui constituent la clé.

Autrement dit, les autorités avaient compris que la nation malienne avait mieux à gagner en formant des ressources humaines à même de produire, plutôt que d’agrandir le rang des consommateurs dont le besoin sur le marché de l’emploi est rare.

A la grande surprise de tous, le 13 Octobre dernier, alors qu’ils avaient été orientés et ont même entamé les cours, ce sont plus de 150 élèves de l’IFP de Sévaré que le Directeur de l’Académie a forcés à se redéployer dans les établissements privés au niveau local, par la décision nationale 004670/ME-SD du 13 Octobre 2017.

Curieusement, il nous est revenu que la note de service du DAE de Mopti est motivée à satisfaire les caprices de certains promoteurs des établissements privés locaux.

Et tenez bien, ces plus de 150 et quelques élèves qui coûteront à l’Etat malien 70 millions FCFA, se sont retrouvés contre leur gré, dans les filières suivantes de l’Administration: comptabilité et secrétariat de direction. Alors qu’à l’IFP qui est un établissement public, l’Etat ne débourse pas un copeck.

Ce qui fait le plus mal aux élèves est surtout qu’ils n’ont jamais rêvé étudier dans les filières d’Administration.

 

Pour eux, le choix qu’ils ont fait en demandant les filières de l’Industrie et qui les a conduits à l’Institut de Formation Professionnelle de Sévaré, doit être respecté.

Par contre, c’est en toute imprudence et en dépit de toutes ces réalités que le Directeur de l’académie d’enseignement de Mopti a pris la note de service N°2017-000156 AE-Mopti portant redéploiement des élèves titulaires du DEF session de juin 2017 dans des établissements privés.

Pour les parents d’élèves qui se retrouvent otages, ils ont écrit au Gouverneur pour obtenir l’annulation de la note de service du Directeur de l’Académie.

A l’analyse, il faut admettre que cautionner une telle bourde s’apparente à sacrifier toute une génération pour des miettes qui ne serviront qu’à satisfaire les besoins immoraux d’individus insoucieux du devenir du Mali.

Décidés d’aller jusqu’au bout, ils ont aussi écrit au ministre en charge de l’Education nationale. Il revient donc au ministre de prendre une décision. Et aussi, de déceler un éventuel cas de complicité du DAE de Mopti au niveau du ministère de l’Education.

Dans leur correspondance en date du 14 novembre 2017, ils s’insurgent et réclament le retour de leurs enfants à l’IFP. (Ci-joint leur correspondance).

MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE                                             REPUBLIQUE DU MALI

            ********************                                                       UN PEUPLE- UN BUT- UNE FOI                                                                                                                          

              SECRETARIAT GENERAL                                                                *****************

 

Lettre : N°003-APE/2017

 

 

                  ASSOCIATION DES PARENTS D’ELEVES DE L’INSTITUT

                       DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE SEVARE                                                                                      

             A

         MONSIEUR LE MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE

 

OBJET : Demande d’annulation de la note de service

N°2017-000156 AE-Mopti portant redéploiement

des élèves titulaire du DEF session de juin 2017

 

 

              Monsieur le Ministre,

Nous, Association des Parents d’Elevés (APE) venons par la présente lettre sollicitée l’annulation de la note de service ci-dessus citée en contradiction avec l’article 1 et 6 de la décision nationale N° 004670/ME-SD du 13 Octobre 2017.

D’autre part la note de service signée le 31/10/2017 n’a été transmise avec bordereau à l’établissement que le 10/11/2017. Ainsi nous les parents avons reçu l’information le lundi 13/11/2017 alors que la date limite pour le transfert ou réorientation était le 6/11/2017, nous sommes alors sans voie de recours après ce délai.

Pour préserver l’avenir de nos enfants, nous souhaiterions que nos enfants restent à l’IFP où ils ont été orientés initialement sur décision nationale. Par ailleurs, les élèves désirants être transférés peuvent introduire une demande individuelle auprès de la direction conformément au texte.

Monsieur le Ministre pour votre information, depuis l’ouverture de cet établissement, nos enfants ont été toujours orientés en administration et en industrie jusqu’à nos jours (voir les orientations passées). Nous sommes toujours satisfaits de la formation en industrie et nous souhaitons à ce que les enfants y restent pour apprendre les métiers car leur avenir en dépend.

Nous vous informons que nos enfants ont suivi plus d’un mois de cours et que ce redéploiement constitue une source de perturbation du climat scolaire.

Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos franches collaborations.

 

Pièces jointe :

  • Décision N°004670/MEN-SG du 13 octobre 2017
  • Liste APE
  • Note de service portant redéploiement.

 

Sevaré, le 14 Novembre 2017

                         Le Président de l’APE                                                                                        

                          Modibo DIARRA

AMPLIATIONS :  

_ MEN…………………………………………..……1

_ Gouvernorat…..…………………………….…1

_Conseil Régional………………………….…..1

_ AE Mopti…………………………………………1

_ IFP………..………………………………….……..1

 

Affaire à suivre…

Madick Niang pour malizine

 

A Sévaré Mopti Directeur l’Académie vend élèves l’IFP écoles privées

1 COMMENTAIRE

  1. Monsieur Niang je pense qu’il faut revoir la déontologie du journalisme, une information doit être traitée avant de la diffusée. On écoute jamais une partie et la version du DAE de Mopti? Monsieur Niang il était justiciable de prendre un interview du DAE de Mopti avant d’atteindre à son intégrité. De grâce soyez professionnel pour honorer notre presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here