Accueil / Sante / 5 symptômes cachés d’une crise cardiaque

5 symptômes cachés d’une crise cardiaque

 

SANTE PLUS Les signes d’une crise cardiaque différent d’une personne à une autre mais ce que vous ne savez probablement pas c’est qu’ils ne sont pas les mêmes selon aussi le sexe de la personne. Les signes avant-coureurs chez une femme sont beaucoup plus subtils que chez un homme.

Explications.

La menace d’une crise cardiaque pour une femme est plus élevée en particulier dans les années précédant et suivant la ménopause, quand les changements hormonaux peuvent ouvrir la porte aux maladies cardiaques. Comprendre les symptômes de la crise cardiaque chez les femmes, ainsi que ses signes précoces, et connaitre les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, peuvent augmenter considérablement les chances de survie.

Les maladies cardiovasculaires représentent la deuxième cause de décès après le cancer en France, il s’agit en effet de 147 000 décès par an.

Des études sur les incidents cardiaques chez les femmes révèlent que de nombreuses femmes peuvent présenter des symptômes précoces de détresse cardiaque au cours des jours, des semaines ou même des mois menant à une crise cardiaque.

Malheureusement, beaucoup de ces signes peuvent être ignorés par les femmes et leurs médecins tant ils ressemblent à ceux d’autres maladies.

Voici 5 signes précoces et cachés d’une crise cardiaque :

1. Lombalgie

La lombalgie qui persiste pendant longtemps peut être le signe d’infarctus du myocarde, mais seul un médecin expérimenté et un examen électrocardiogramme (ECG) peuvent faire un diagnostic correct. Combien de personnes vont souffrir de maux de dos et préféreront prendre une pilule antidouleur et ignorer ce symptôme ?

2. Douleur à la mâchoire

Vous pourriez être surpris, mais beaucoup de gens vont consulter leurs dentistes fréquemment à cause de la douleur à la mâchoire, mais en fait leurs dents sont en bonne santé, et cette douleur peut être un symptôme d’une maladie cardiaque.

3. Essoufflement

Si vous éprouvez des difficultés à marcher sur une longue distance ou à monter des escaliers, il se peut que ce ne soit pas un problème pulmonaire, mais une crise cardiaque qui s’annonce.

4. Malaise à la poitrine 

Les symptômes les plus courants de la crise  cardiaque sont la douleur et l’inconfort au niveau de la poitrine. Si vous avez mal à la poitrine, ne tardez pas à consulter un médecin.

5. Douleurs abdominales et nausées

Si vous avez des maux d’estomac, des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements répétitifs, appelez votre médecin, cela peut être le signe d’une cardiopathie ischémique ou d’un infarctus du myocarde.

Réduisez votre risque de crise cardiaque

En tant que femme, après 40 ans, votre risque de maladie coronarienne augmente à mesure que votre corps cesse de produire des œstrogènes naturellement et que votre taux de cholestérol augmente.

Bien que la prise d’œstrogènes par l’hormonothérapie substitutive ait initialement été considérée comme une protection contre la coronaropathie, les essais cliniques ont montré qu’elle n’offre pas de protection cardiaque et qu’elle peut augmenter le risque de cardiopathie et de cancer des ovaires et du sein.

Alors que pouvez-vous faire pour protéger votre cœur et réduire votre risque de crise cardiaque ? Le contrôle de votre taux de cholestérol, de votre tension artérielle et de votre poids peut grandement réduire votre risque de crise cardiaque.

Commencez avec ces sept étapes :

Vérifiez régulièrement votre tension artérielle. Si le taux est élevé, vous devez être consulter par un médecin spécialiste.
Arrêtez de fumer, si vous faites partie des fumeurs. Il existe plusieurs méthodes naturelles pour vous y aider comme entre autres l’hypnose.

Mangez beaucoup de fruits et de légumes frais et de grains entiers pour obtenir votre dose quotidienne de calcium, de potassium et de magnésium.

Choisissez des gras insaturés sains au lieu des graisses saturées.

Réduisez vos niveaux de stress à la maison et au travail. Eloignez-vous de tout ce qui peut vous causer du stress, et essayez régulièrement les techniques de respiration profonde.

Limitez voire arrêtez votre consommation.

Faites 30 minutes d’exercice physique tous les jours, et gardez votre poids dans des limites saines.

Ne pas ignorer comment vous vous sentez

Les recherches montrent que les femmes ont tendance à ignorer les signes de maladie ou à attribuer leurs symptômes de détresse cardiaque à autre chose. Si vous ressentez une fatigue inhabituelle ou de la douleur et de l’inconfort, ne les ignorez pas.

Le fait que des signes avant-coureurs puissent se produire jusqu’à un mois avant une attaque vous donne un temps précieux pour obtenir des soins médicaux qui pourraient vous sauver la vie.

5 symptômes cachés crise cardiaque

Source: APR

Voir aussi

Pour un front social apaise : Le ministre Samba Sow rencontre le syndicat de la santé et l’UNTM

Share this on WhatsApp  Pour préserver le bon climat social instauré dès sa nomination en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *