Accueil A la Une de l'Actu Forces armées maliennes : Les trois derniers fidèles d’ATT

Forces armées maliennes : Les trois derniers fidèles d’ATT

164
1
PARTAGER

 

Le respect du serment militaire est une vertu que tout valeureux soldat doit à sa patrie. Restés fidèles et discrets depuis plus de cinq ans auprès de l’ancien Président, l’heure est venue de lever le voile sur le trio d’éléments de l’Armée régulière du Mali ayant choisi d’aller jusqu’au bout avec le Président ATT.

 

Fuyant la mort et tout ce qui pouvait leur arriver de moindre, beaucoup d’éléments chargés de sécuriser le Président Amadou Toumani Touré aux affaires, ont disparu dans la nature dès le 22 mars 2012.

 

Sur le terrain, ils étaient trois à résister. Il s’agit du Lieutenant-colonel Aliou Bagayoko, son Aide de camp, l’Adjudant-chef major Bayi Singaré et l’Adjudant-chef major Mahamadou Fomba, ses deux Gardes du corps.

 

Le premier relève du Génie militaire de Bamako, tandis que les deux derniers sont issus du 33ième Régiment des Commandos parachutistes de Djicoroni, le camp des Bérets rouges.

 

 

Pendant les évènements de mars 2012, si le Général Amadou Toumani Touré a pu être mis en sécurité, c’est aussi grâce à sa lucidité d’officier et au courage de ce trio indéboulonnable qui le suit.

 

Dans la nuit du 21 au 22 mars 2012, lorsque le Président Touré mettait ses hommes en garde contre toute tentative de riposte pouvant faire de morts d’hommes, le trio de fidèles lui, honore son serment. Un acte héroïque que ces militaires dévoués réaliseront en sauvant l’intégrité physique de celui qui était le Chef suprême des Armées et toute sa famille.

 

Sous les balles de mutins ayant décidé de briser ce qui avait été fait, le Lieutenant-colonel Bagayoko et les Adjudant-chef Singaré et Fomba, ont juré d’aller jusqu’au bout. Et ils l’ont fait.

 

Il s’agissait pour ce trio indéboulonnable, de mourir avec le Président s’il le fallait.

Finalement, ils seront avec ATT et toute sa famille à Dakar durant toute la période de l’exil.

 

Pendant cinq ans et huit mois, ces éléments exemplaires des forces armées maliennes sont restés auprès de l’ancien Président à Dakar.

 

Outre leur rôle d’éléments de sécurité, Bagayoko, Singaré et Fomba ont été comme des fils pour ATT et son épouse Lobbo, voire leurs Conseillers.

 

De cet exemple de fidélité et de respect du serment militaire à la lettre, c’est toute la nation malienne qui est certainement ravie, en voyant ces trois hommes revenir avec leur Chef sans égratignure. Le service est dignement et rendu.

Bravo à vous, Bayi, Fomba et Bagayoko !

Forces armées maliennes trois derniers fidèles ATT

Source: Le Soft

1 COMMENTAIRE

  1. Toutes mes considérations à mon aimable instructeur à L’EMIA, nous savons qu’il allait tenir, faire du miracle,il l’à reçu ! Nous serons à son image inchallah ! pour ceux qui le savent pas,il a passé brillamment à test d’entrée à l’école supérieure de Guerre au Maroc ! Bon vent mon colonel !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here