Politique

Ibrahim Boubacar Keïta, un président vraiment malheureux

 

Le président IBK isolé et empêtré dans ses propres contradictions vit des moments terriblement difficiles. Lâché un par un par ses soutiens ou ses alliés et même par son parti politique, il ne sait plus à quel saint se vouer. Pris à son propre piège, il cherche par tous les moyens à se sortir de la mauvaise passe. Mais cela devient très difficile pour lui et l’étau se resserre autour de lui.

A malin, malin et demi, sa souffrance n’a d’égale que la peine qu’il a causée à l’ensemble de ses partisans qui l’ont porté au pouvoir. Mais des partisans qui aujourd’hui regrettent amèrement d’avoir porté leur choix sur lui.

Devant l’incurie et le manque de vision de son pouvoir, il n’a d’autre recours que de se réfugier dans les faux fuyants en prenant des décisions très contestables.

Des décisions que lui seul peut en donner les explications.

Le fardeau social de ses erreurs politiques est devenu tellement lourd que lui seul ne plus le porter.

L’arrivée triomphale le dimanche 24 Décembre 2017 de l’ex président Amadou Toumani Touré (ATT) démontre à suffisance que Ibrahim Boubacar Keita est un président sans vision politique et qui n’a aucun respect pour le vaillant peuple du Mali.

La suite des évènements nous édifiera clairement qu’il a commis la plus grosse erreur de sa carrière politique. Une erreur qu’il regrettera toute sa vie.

En effet, ATT n’est pas une personne à qui on doit faire des cadeaux. ATT est un véritable manipulateur d’un machiavélisme indescriptible. C’est un véritable populiste qui ne recule devant rien pour atteindre ses objectifs.

La plupart des partisans d’ATT à part des hommes de la trempe de Nouhoum Togo, sont tous des opportunistes qui n’ont pas de scrupules pour arriver à leur fin.

L’arrivée d’ATT va exacerber la crise entre les éléments des militaires « Bérets rouges » et les éléments « Bérets Verts »

Le risque d’une crispation entre les militaires est très grand.

En essayant de contenter le camp d’ATT, le président IBK a obligatoirement créé la frustration dans le camp des partisans du général Amadou Haya Sanogo. En plus de cette frustration, le maintien illégal en prison d’Amadou Haya Sanogo et de ces compagnons risque de mettre le feu à la poudre. Ce qui probablement pourrait déclencher un affrontement entre les deux camps.

ATT est un homme moralement blessé qui garde une forte rancune contre le président IBK et ses soutiens militaires qui l’ont porté au pouvoir. Sa présence va attiser le feu de la discorde et la mésentente et va encourager les éléments des commandos paras qui lui sont restés fidèles.

La tentation de prendre leur revanche sur les bérets verts serait très grande à cause du retour triomphal de leur mentor et cela va mettre du vent dans leur poupe.

Qu’on le veuille ou non, Amadou Toumani Touré est le véritable responsable de la déconfiture de l’Armée Malienne. Et cela, il est responsable au même titre que l’ancien président Alpha Oumar Konaré (AOK) et le président actuel, Ibrahim Boubacar Keita.

Ils sont tous issus du même système qui a amené le Mali à la décadence et à la honte.

L’implacable tribunal de l’histoire va les juger et les condamner chacun en ce qui les concerne à des peines à hauteur de leur forfaiture.

Le peuple malien a trop souffert à cause de leur mauvaise gouvernance. Ils ont érigé en système de gouvernement la corruption, le népotisme, le favoritisme mais surtout l’injustice.

Leur culpabilité est totale et entière, et aucun pardon ne leur sera accordé par le peuple malien.

En posant l’acte odieux de blanchir ATT comme soi-disant acte de réconciliation nationale, tous les trois sont entrain de creuser leur propre tombe. Cette faute monumentale d’IBK risque de leur être fatal. Nous n’accepterons plus d’être dans les sentiments.

Désormais tous les actes que le peuple malien va poser le sera dans l’objectivité et dans la transparence.

Le peuple a été assez et longtemps trahi et berné par eux e=t cela ne passera plus.

Bamako, le 26 Décembre 2017

Yacouba COULIBALY

Administrateur des Postes à la retraite Bamako. 

Ibrahim Boubacar Keïta président vraiment malheureux

Source: Le Pays

malizine
Malizine est un site d'information malien. Il est le premier portail à caractère 100% numérique à être en ligne au Mali. Pour plus d'informations, appelez-nous au 0022376473750.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *