Accueil / Opinions / Edito : L’ONU accueille ‘’les ennemis’’ de la paix
les ex-rebelles

Edito : L’ONU accueille ‘’les ennemis’’ de la paix

Edito L’ONU accueille ennemis paix

 

Une délégation des ex-rebelles regroupés au sein de la coordination des mouvements de l’Azawad, CMA, se trouve actuellement à l’ONU. Les nouvelles font état d’une mission afin d’expliquer au conseil de sécurité de l’ONU l’état d’avancement de l’accord de paix issu du processus d’Alger signé au Mali.

La nouvelle a été reçue comme un communiqué de décès dans la capitale malienne pour quelques raisons : Sont-ils allés au nom de qui ? Sont-ils les voix autorisées dans le processus de paix pour parler de la crise malienne ? Pourquoi Bamako n’a pas communiqué sur le sujet ?

Les mouvements regroupés au sein de la CMA n’ont pas bonne presse au Mali. D’une approche plus rationnelle, ils sont considérés comme  les instigateurs de la crise qui ronge l’existence du Mali. De l’arrivée des groupes de Libye au nord du Mali à nos jours, ils sont au centre de tout. Autre fois partenaires privilégiés des terrodjihadistes, suite à la main tendue de la communauté internationale, ils accrochent leurs mentaux imbibés de sang à la patère de l’hypocrisie et se réclament acteur de la paix à travers la signataire d’un document consensuel qui les dissocie des forces du mal.

Au contraire, beaucoup de citoyens maliens et amis du Mali sont convaincus que ces mouvements sont les vrais ‘’ennemis’’ de la paix.  Ils font semblant d’être avec le Mali mais en toute réalité ils sont en phase avec ceux-là qui sont la cible de la communauté internationale. La MINUSMA avait avancé des preuves il n’y a pas longtemps à ce sujet, mais malheureusement,  aucune mesure n’a été prise. Même la moindre menace ou sanction.

Les éléments de la CMA sont les enfants gâtés de la République. Si non, qui pouvait imaginer qu’après la signature de l’accord de paix que sa mise en application allait être violée par une des parties sans une réaction à la hauteur de la faute commise du conseil de sécurité de l’ONU ! Malheureusement, c’est le triste constat que nous remarquons. Ils agissent au gré des circonstances et à chaque fois que la mise en application d’une étape ne les arrange pas, ils posent des actes pour ralentir  les choses.

La CMA a été approchée parce que la communauté internationale pensait qu’elle pouvait servir de boussole pour traquer les terroristes et djihadistes. Cela était une fausse lecture de sa part et il est temps qu’elle ouvre les yeux. L’ennemie n’est pas ailleurs. Nous partageons la même case avec elle. Elle profite de notre naïveté et gagne sa part des deux côtés car elle soupe avec Koulouba et va filer, après,  nos secrets au Satan personnifié dans le désert.

Je suis indigné de voir Algabass Ag Intallah et Bilal Ag Acherif au conseil de sécurité de l’ONU pour parler au nom du Mali en lieu et place de l’Etat malien.

Boubacar Yalkoué 

 

Edito L’ONU accueille ennemis paix

 

Source: Le Pays

Voir aussi

En un mot : Le régime sur le chantier de la récupération politique

Share this on WhatsAppEn un mot régime chantier récupération politique   En cette fin de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *