Accueil / Actualités / Extrait du Point de presse des Premiers ministres de l’Algérie et du Mali à l’issue de la séance de travail au Palais du Gouvernement
Le Premier ministre Ahmed Ouyahia, a reçu samedi 13 janvier à Alger son homologue malien Soumeylou Boubèye Maïga

Extrait du Point de presse des Premiers ministres de l’Algérie et du Mali à l’issue de la séance de travail au Palais du Gouvernement

Extrait Point presse Premiers ministres l’Algérie Mali l’issue séance travail Palais Gouvernement

Le Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia :
« Monsieur le Premier ministre, cher frère, je vous réaffirme la solidarité entière de l’Algérie avec le Mali et notre attachement irréversible à la préservation de l’indépendance, de l’intégrité territoriale et de l’unité nationale du Mali. »

« Par suite de la tenue, il y a une quinzaine de mois, de la grande commission mixte, de la commission bilatérale frontalière et de la commission de coopération militaire, tout naturellement, nous nous sommes penchés sur les sujets importants.

Au plan bilatéral, nous avons un souci partagé de donner un élan plus fort à la coopération économique qui viendra s’ajouter au dialogue politique et à la coopération dans plusieurs secteurs. Nous avons également accordé un grand intérêt à la restauration de la paix et de la réconciliation nationale au Mali et particulièrement au Nord du Mali. Et, cela a été l’occasion pour nous de réaffirmer à nos frères, à la tête Monsieur le Premier ministre, la solidarité entière de l’Algérie avec le Mali voisin sur cette question et notre attachement irréversible à la préservation de l’indépendance, de l’intégrité territoriale et de l’unité nationale du Mali.

Nous avons aussi échangé sur la situation dans la sous région. Et là également, nous avons totalement convergé sur la nécessité d’unir les efforts des pays de la sous région dans la lutte contre le terrorisme, dans la lutte contre le crime transfrontalier et dans l’effort à rétablir la stabilité pour une coopération plus intense dans la région du Sahel. Voilà ce que je pouvais dire en introduction et je laisse la parole à mon frère et collègue Monsieur le Premier ministre. »

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga :
« Monsieur le Premier ministre, mon frère et ami, Ouyahia, il était important pour moi d’effectuer cette visite pour procéder à une évaluation de nos relations, de la situation et d’envisager comment donner un nouvel élan à notre relation »

« Merci mon cher frère, comme je l’ai indiqué ce matin, l’Algérie a toujours joué un rôle important et majeur dans tout ce qui concerne la paix, la stabilité et la sécurité dans notre pays et dans la sous-région, de manière générale.

Aussi, il était important pour moi, aussitôt après avoir pris mes fonctions, d’effectuer cette visite pour procéder à une évaluation de nos relations, procéder à une évaluation de la situation et d’envisager, avec mon frère et ami, Ouyahia comment donner un nouvel élan à notre relation. Et cela, afin que les enjeux sécuritaires qui nous concernent et qui sont fondamentaux pour nos deux pays, nous puissions pouvoir avancer sur ces questions là. Et faire en sorte que dans la mise en oeuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, – je vous rappelle que c’est ici à Alger que pendant près de huit mois les Maliens se sont parlés entre eux pour parvenir à cet Accord – que nous puissions enregistrer des progrès significatifs. Notamment des progrès qui porteront principalement sur le processus de DDR, de désarmement et réintégration des ex- combattants et avancer sur la stabilisation sur l’ensemble de notre territoire en menant des actions importantes à la fois contre les groupes radicaux et les groupes terroristes. Mais aussi faire en sorte que tous nos jeunes compatriotes qui se sont laissés entraînés souvent dans des impasses, puissent déposer les armes et renoncer à la violence et revenir dans l’ensemble national. Et mettre en place un processus de réconciliation et d’entente nationale qui puisse nous permettre d’avancer vers les échéances les plus importantes liées aux enjeux politiques et avancer aussi dans le développement du pays, dans le service du peuple malien en matière économique et en matière sociale.

Sur toutes ces questions, nous avons pu constater la confirmation de la disponibilité de l’Algérie à être avec nous, à être à nos côtés pour que nous puissions avancer, à la fois, sur la consolidation de notre situation nationale mais sur nos efforts solidaires dans le cadre de la sécurité régionale. Je me satisfaits, bien sûr, et ce n’est pas étonnant, puisque nous avons des destins liés et de manière constante nous avons toujours abordé cette question dans une étroite collaboration.

Par Primature du Mali

 

Extrait Point presse Premiers ministres l’Algérie Mali l’issue séance travail Palais Gouvernement

Voir aussi

Commissariat du 7ème arrondissement : Démantèle un grand réseau de trafiquants d’être humains

Share this on WhatsApp  Dans la journée du 4 juin 2018, le commissaire principal Alassane …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *