Accueil A l'instant Formation de jeunes au Centre d’Infanterie de Koutiala : Ce qu’il faut...

Formation de jeunes au Centre d’Infanterie de Koutiala : Ce qu’il faut en savoir !

121
0
PARTAGER
Depuis deux ans, c’est dans le souci de se doter d’une Armée bien formée que les autorités ont construit à Koutiala le Centre d’Infanterie permanent, opérationnel il y a deux mois. Chargé de former les nouvelles recrues des Forces Armées et de Sécurité, le Centre soumet les éléments qu’il accueille à une sélection selon leurs aptitudes.
Pendant six mois, les nouvelles recrues des forces armées du Mali ont droit à une formation commune de base.
Dans ce centre, toute nouvelle recrue qui aura répondu aux critères du test d’entrée, bénéficiera d’une formation commune de base, d’une formation classique, et d’un renforcement de capacités.
Vendredi denier, quelques heures après un bref reportage de l’ORTM sur l’opérationnalisation dudit centre d’infanterie, il est suscité un débat sur les réseaux sociaux. Là,  certains avaient mal compris l’accoutrement et le chaussures des jeunes en formation. Alors qu’il s’agissait de les amener à traverser des étapes depuis la base.
Ce qui n’a pas laissé l’honorable Karim Keïta, non moins président de la Commission Défense de l’Assemblée nationale, indifférent. Lequel précisera qu’il s’agit d’une mesure qui tend vers une meilleure formation pour renforcer de façon pratique les capacités des Forces Armées nationales.
D’abord, pour certains qui n’avaient pas bien saisi la situation et s’en prenaient à l’Etat, il s’agissait d’un retour à la vie civile. Alors qu’en réalité, il s’agit d’une formation de base à laquelle les jeunes étaient soumis. Ils ont presque tout à reprendre en plus de leur formation déjà acquise, pour mieux renforcer leurs capacités militaires. Mais, il n’est nullement question de retour à une vie civile.
Dans la rigueur, selon les formateurs, il faut que chaque élément candidat, passe d’abord à un test. Une étape qui lui permettra d’être doté de bottes, d’une tenue militaire, d’équipements et de matériels nécessaires lui permettant de poursuivre sa formation qui dure six mois.
Actuellement, ce sont près de quatre-vingt instructeurs qui se chargent de la formation des centaines de nouvelles recrues.
Une fois admises au test, les recrues aptes, seront reparties entre six compagnies. Où elles suivront une formation professionnelle rigoureuse dans les domaines militaires, notamment en maniement des armes de l’école du soldat, en tirs et en discipline.
Innovant, ce centre permettra aux jeunes en formation de répondre aux attentes de la Nation dans l’avenir.
En pratique, les recrues dans la Gendarmerie, l’Armée de Terre, l’Armée de l’Air, la Garde nationale, la Transmission et le Génie, seront admises à une sélection par aptitude dans ce centre qui leur offrira une formation complémentaire de qualité.
Installé à sept kilomètres de Koutiala dans la région de Sikasso, le centre est doté d’une Infirmerie, d’une salle de Soins et d’une salle d’observation.
Au terme de leur formation, les jeunes recrues seront reparties entre les différents corps des Forces Armées et de Sécurité du Mali au service de la Nation.
Formation jeunes Centre d’Infanterie Koutiala qu’il faut en savoir
 Ali Guindo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here