Accueil / A la Une de l'Actu / Calomnie et chantage : Qui en veut au Ministre Touré ?
le Ministre Touré Arouna Modibo

Calomnie et chantage : Qui en veut au Ministre Touré ?

 

Sur les réseaux sociaux, c’est avec une volée en bois vert que des individus malveillants s’en prennent au Ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré. Son seul tort, étrangement, est d’avoir soutenu une de ses tantes vivant en France qu’il a d’ailleurs toujours soutenue, avant même d’être au Gouvernement.

A travers des tracts et vidéos tendant uniquement à salir le ministre Touré, ces individus pointent malheureusement droit dans le mur.

Erreur d’analyse

De nos enquêtes, il s’est avéré qu’en aucun lieu, le Ministre dont ils accusent d’avoir financé des campagnes malveillantes en leur encontre, ne l’a fait.

Dans leurs imaginations, d‘aucuns pensent mordicus que toute action ou critique en leur encontre, est financée par Papou Touré tout simplement parce qu’il occupe le portefeuille de la Communication. Erreur d’analyse.

Gestes du ministre à sa Tante

Par ailleurs, un proche du Ministre, choqué par de telles attaques sans raison, précise que depuis très longtemps, ce dernier aide financièrement une de ses tantes nommée Mah Macalou, vivant en France pour se soigner. Que donc, en aucun cas, ces gestes du ministre à sa Tante, qui restent dans un cadre purement familial, n’ont été destinés à nuire à qui que ce soit. « Aberrant », se désole-t-on, du côté d’un proche des concernés.

De nos jours au Mali, le désordre régnant sur les réseaux sociaux constitue un véritable problème.

Chaque jour, des personnes aux intentions inavouées se servent des réseaux sociaux pour souiller des innocents sur la base de simples hypothèses et supputations, ramassées dans les causeries.

Des cas similaires

Le pire des cas, c’est quand des administrateurs de forums, se cachent derrière des faux profils pour tenter de faire chanter des personnalités contre de l’argent. Un délit puni par le code pénal malien, au même titre que la divulgation des enregistrements sonores et imagées sans le consentement des personnes concernées.

Mais quoi qu’il en soit, ceux qui se compromettront, trouveront la loi face à eux.

Calomnie chantage Qui en veut Ministre Touré

Madick Niang pour malizine

Voir aussi

À quelques jours des élections, IBK confirmé par ses compatriotes

Share this on WhatsApp Par des campagnes de mobilisation et surtout de sensibilisation d’importants villages, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *