Accueil Politique Juillet 2018, si elle a lieu : Le Président, ses vrais challengers...

Juillet 2018, si elle a lieu : Le Président, ses vrais challengers et les autres.

34
0
PARTAGER
Juillet 2018 lieu Président vrais challengers autres

 

Ce sera le plus passionné des scrutins présidentiels jamais organisés au Mali depuis la chute du régime de l’Udpm, en ce que cette empoignade démocratique attendue est forte, de tous les dangers politiquement possibles. L’antagonisme mortel qui s’y développe autour, n’est pas du beurre à se laisser couper avec la dent.

Nous croisons les doigts et prions avec ferveur avec le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, pour que sa volonté, celle de tenir la présidentielle à la bonne date se tienne et avec  elle le sauvetage du navire ‘’ Mali’’. Nous y avons tous intérêt. Ce scrutin et tout le brouhaha qui s’y développe tout autour, ne verra pas grand monde, seuls quelques hommes se donnent réellement les moyens d’arriver avec ou derrière le président Keïta. L’honorable Soumaïla Cissé et Aliou Boubacar Diallo,  à ces deux, s’ajouteront la horde de supposés présidentiables des radios et réseaux sociaux.

Dieu seul sait qu’ils sont légions. Si les partisans du président Keïta souhaitent une victoire dès le premier tour, ce qui serait énormément difficile, en face, dans le camp de ses adversaires, on mise sur un second tour. C’est à ce niveau qu’interviendront la kyrielle de candidats qui, forcément se partageront entre les deux premiers et c’est bien comme toujours la raison de leur positionnement à ce scrutin. De Cheick Modibo Diarra à Oumar Mariko, en passant par les Hammadoun Touré, Modibo Sidibé, Modibo Koné, Moussa Mara, Kalfa Sanogo et l’ensemble des anonymes qui prétendraient au fauteuil, sachant qu’ils ne sont pas plus connus au delà des frontières de leurs quartiers de résidence ici à Bamako.

Seulement deux d’entre tous retiennent l’attention des analystes et observateurs sérieux. Ces deux candidats connus, de l’avis de tous, font figures de sérieux concurrents. Soumaïla Cissé de l’URD et Aliou Boubacar Diallo de l’Adp-Maliba. Il serait très difficile que ces deux hommes, pour des raisons d’unicité de candidature souhaitée par certains ténors de l’opposition, se rangent derrière la candidature d’une seule personne dès le premier tour. Tous derrière Soumaïla ou Aliou Boubacar Diallo, ou qui ? Et  c’est semblerait –il à ce niveau que les choses pourraient se corser.

Pire, voudraient –ils tous se rallier, au cas où l’un de ces deux grands challengers se trouverait en finale face au président Keïta ? Ce n’est pas très évident et rien ne dit aussi que, la chanson du changement radical, résonne favorablement dans les oreilles des électeurs, car le risque de les voirvoter massivement pour le président sortant qu’ils connaissent bien, reste gros.

Haman Khadra Bachir

Juillet 2018 lieu Président vrais challengers autres

 

Source : La Nouvelle Patrie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here