Accueil Actualités Mot de la semaine : Promesses

Mot de la semaine : Promesses

10
0
PARTAGER

 

La visite du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga  dans les régions du Nord et du Centre du pays avait l’allure d’une précampagne sur fond de promesses électorales. Partout  où il a séjourné, il a promis monts et merveilles aux populations, et cela à quelques quatre petits mois du premier tour de l’élection présidentielle. Comme pour dire que les quatre ans et huit mois ont été du temps perdus, et que c’est seulement maintenant que le gouvernement s’est réveillé.

A Tessalit, première étape de son périple de cinq jours, face aux revendications de plus en plus pressantes des populations qui souffrent du manque des services sociaux de base, la réponse du Premier ministre a été on ne peut plus évasive. Il a dit avoir pris bonne note, mais ne saurait donner une date pour la réalisation des infrastructures indispensables aux citoyens. A ces services sociaux de base, il faudrait ajouter la sécurisation de personnes et de leurs biens.

Après Tessalit, cap sur Kidal. Là également, les besoins sont cruciaux. L’accès à  l’eau, à l’électricité, aux soins de santé et à l’éducation des enfants est devenu plus qu’un luxe dans la capitale des Ifoghas. La population manque de tout et a fondé son espoir sur le Gouvernement pour améliorer ses conditions de vie. Comme à Tessalit, le PM a donné la même réponse, à savoir que le Gouvernement  fera  tout son  possible pour satisfaire cette urgente demande. Soumeylou Boubèye Maiga a bouclé sa visite du Nord par Gao et Tombouctou. Dans ces deux régions également, nous n’avons vu aucune inauguration d’infrastructures, encore moins de pose de première pierre. Il n’a fait que des promesses.

Dans la région de Mopti, l’épicentre des affrontements intercommunautaires, il a visité les cercles de Bandiagara, Koro, Djenné, Bankass. L’acte le plus salutaire qu’il a posé, est le don de denrées alimentaires aux populations des zones touchées par la famine et les affrontements. Le Premier ministre ne s’est pas limité à cela. Il a promis des infrastructures socio-éducatives, telle une université à Bandiagara.  Il a annoncé  que plus de 500 millions de francs CFA seront mobilisés pour soutenir les actions de l’armée, et a affirmé que « dès la semaine prochaine, du nouveau matériel sera mis à la disposition de l’armée dans le Centre ». Pour Soumeylou B. Maiga, le déploiement de l’administration dans les zones de cette région, dont elle est absente, se fera dans les jours à venir, notamment par la nomination de sous-préfets.

Faut-il voir dans cette visite du PM Maiga dans les régions du Nord et du Centre une précampagne sur fond de promesses électorales ? Tout compte fait, s’il parvenait à réaliser avant le scrutin, ce qu’il a promis, il aura de quoi exhiber lors de la campagne présidentielle. Autrement, il aura compliqué davantage la tâche à son patron.

Mot semaine Promesses

Youssouf Sissoko

youssouf@journalinfosept.com

Source: Inf@Sept

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here