Accueil / Nord du Mali / Le PM boubeye tacle mara: « Nous sommes allés à Kidal, nous n’avons pas enregistré un seul mort »

Le PM boubeye tacle mara: « Nous sommes allés à Kidal, nous n’avons pas enregistré un seul mort »

 

«Nous sommes allés à Kidal, nous sommes revenus, nous n’avons pas tiré un seul coup de fusil, nous n’avons pas enregistré un seul mort », a déclaré le PM Soumeylou Boubèye Maïga, de retour de sa visite de Kidal. Une telle déclaration sonne comme un véritable tacle à Moussa Mara.

 

En mars 2014, Moussa Mara, alors Premier Ministre, avait effectué une visite à Kidal. Parmi ses Ministres qui effectuaient le déplacement se trouvait l’actuel Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga, alors Ministre de la Défense. Cette visite qui s’inscrivait dans une logique de marquer la présence de l’autorité de l’Etat dans cette Région s’est tournée au fiasco.

 

En effet, malgré les injonctions de la MINUSMA  pour dissuader l’ex-PM de renoncer à son projet de fouler le sol de Kidal de ses pieds, l’insécurité oblige, Moussa Mara s’est obstiné à y aller. Ce qui fut fait. La suite est connue de tous. La Délégation de Moussa Mara, à l’exception de Boubèye, qui a dû rebrousser chemin à cause d’un profond malaise, et les agents de l’Etat présents à la rencontre du PM Mara sont pris pour cible par les groupes armés sévissant dans la zone à l’époque. Des pertes en vies humaines ont été enregistrées, notamment dans les forces armées puis c’est toute la Région du Nord qui est tombée aux mains de la rébellion.

 

Cette visite a été à l’époque jugée inopportune par beaucoup de Maliens qui lisent derrière celle-ci le zèle d’un Homme qui veut se faire remarquer et s’asseoir politiquent. Mais la responsabilité de cette boucherie sera reniée par le successeur d’Oumar Tatam Ly, lors d’une de ses sorties à l’émission publique «Bamanankan sur Seine» à Paris, réalisée par les confrères de rpmedia.

 

«Je ne regrette pas même une seconde cette visite décidée par le Président de la République. Les Responsables de la mort des Maliens sont les groupes armés. Si quelqu’un doit être sanctionné, ce sont les groupes armés», n’a-t-il  cessé de répéter chaque fois qu’une occasion s’offre à lui.

 

Presque quatre ans après cette visite controversée de Moussa Mara, celui qui sera l’un de ses successeurs foulera de pleins pieds la ville de Kidal, sans aucun crépitement  des armes. Contrairement par rapport à l’époque de la visite de Moussa Mara à Kidal, en mai 2014, celle de l’actuel PM Soumeylou Boubèye Maïga s’est déroulée placidement comme l’eau de source.

 

«Nous sommes allés à Kidal, nous sommes revenus, nous n’avons pas tiré un seul coup de fusil, nous n’avons pas enregistré un seul mort. Dans toute politique, c’est la finalité qui compte», a déclaré le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga, après cinq jours de visite dans les Régions du Nord et du Centre du pays.

Il y ressort un véritable tacle à l’endroit de Moussa Mara qui, à la lecture de cette déclaration, sonne comme un manque d’objectivité dans sa politique à la tête de la Cité Administrative de Bamako.

Le PM boubeye tacle mara Nous sommes allés Kidal nous n’avons pas enregistré seul mort

D.C.A

Source: Le Soft

Voir aussi

KIDAL : arrestation de 05 présumés djihadistes

Share this on WhatsApp  KIDAL : la force BARKHANE a procédé hier (18/05/2018) à l’arrestation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *