Accueil / Insécurité / Centre du pays : Confusion sur la mort de 14 présumés terroristes

Centre du pays : Confusion sur la mort de 14 présumés terroristes

 

Suite à la mort de plus d’une dizaine de présumés jihadistes à Dioura, dans la Région de Mopti, lors d’une tentative d‘évasion, le vendredi 6 avril dernier, des polémiques se créent de part et d’autre. Certains accusent les FAMA d’exactions sur des innocents citoyens, tandis que d’autres soutiennent l’idée que les victimes appartiennent à un groupe de terroristes.

 

Au Mali, beaucoup de questions se posent après que 14 personnes ont été tuées par les forces armées. C’était vendredi 6 avril dans la localité de Dioura, dans la Région de Mopti.

Pour ce fait, Marie-Pierre Alphand, une journaliste de RFI, a interviewé le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéna Coulibaly.

Ce dernier a demandé à ce qu’on arrête de culpabiliser l’Armée malienne et « de dire des choses qui ont un caractère tendancieux ». Contrairement à ce que pensent les gens qui profèrent les accusations, le Ministre estime que l’Armée malienne n’est pas coupable et travaille dans le respect des lois du Mali.

Les Forces Armées Malienne ont été mainte fois accusées d’exactions dans le Nord et le Centre du pays par certaines ONG internationales. Et, pour une première fois, face à cette situation, le premier Responsable de l’Armée malienne au front s’exprime.

Par ailleurs, il nous revient qu’il s’agit de «suspects terroristes» abattus par les forces armées alors qu’ils tentaient de s’échapper. Les proches des victimes parlent, eux, d’exécutions sommaires contre des civils.

Selon eux, les 14 personnes sont bien connues et n’ont aucun lien avec les groupes terroristes.

Il s’agit de:

  1. Hamadi Housseini Bah
  2. Tiékoro Bah (fils de Hamadi Housseini Bah)
  3. Sambourou Bah (fils de Hamadi Housseini Bah)
  4. Boureima Hadji Bah
  5. Modibo Hadji Bah (frère même de Boureima Hadji Bah)
  6. Hamadi Bappa Bah
  7. Modibo Bappa Bah (frère de Hamadi Bappa Bah)
  8. Baaba Bappa Bah (frère de Hamadi Bappa Bah)
  9. Abbéré Boucary Bah
  10. Yéro Boucary Bah (frère d’Abbéré Boucary Bah)
  11. Boucary Housseini Bah
  12. Hamadi Sékou Bah dit Hamadi Goral
  13. Hamadi Kaou Bah
  14. Hamadi Boubou Bah.

Tous arrêtés le 5 avril dans le campement Peulh Niélbel par l’Armée malienne pour être tués le 6 avril dernier à Dioura.

«La question fondamentale est que cette systématisation a visé une communauté particulière par rapport à la suspicion de terroristes… », témoigne le maire de Nampala.

La justice militaire a, donc, été saisie, mais pour l’ONG internationale Human Rights Watch, l’Etat malien doit aller encore plus loin.

Pour Human Rights Watch, le Ministère de la Justice doit lui aussi s’emparer du dossier. « Si des groupes comme HRW et Amnesty International et les autres publient des allégations crédibles », explique depuis Washington Corinne Dufka, Directrice adjointe en charge de l’Afrique de l’Ouest, le Ministre de la Justice doit ouvrir des enquêtes, ils ne sont pas là pour protéger certains soldats qui ont fait certaines bavures».

S’il y a eu bavure, assure le porte-parole du Gouvernement, les Responsables devront en répondre devant la justice.

Centre pays Confusion mort 14 présumés terroristes

M.S

Source: Le Soft

Voir aussi

Kidal : IBK est notre candidat , a déclaré Mohamed Ag Intallah ,

Share this on WhatsApp  Arrivé en milieu de journée à kidal, après quelques heures de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *