Société

Plateforme An Te A Bana : Lancement d’un manifeste sur le bon fonctionnement de l’Etat

 

Les membres de la plateforme An Té A Bana ont organisé, le samedi 21 avril dernier, devant la Bourse du travail, un grand meeting au cours duquel ils ont effectué le lancement de leur manifeste sur le bon fonctionnement de l’Etat.

Le grand meeting de la plateforme An Té A Bana était présidé par Mme Sy Kadiatou Sow, présidente d’honneur de ladite plateforme, en présence de Almoubachar Haïdara, le nouveau président de la Plateforme, l’Honorable Amadou Thiam et l’Honorable Kalifa Doumbia tous deux députés à l’Assemblée nationale, ainsi que de plusieurs responsables des partis politiques, d’associations et syndicats du Mali.

Après avoir obligé le président Ibrahim Boubacar Kéita et son gouvernement à sursoir à leur projet de révision constitutionnelle de 1992, la plateforme An Té A Bana vient, une fois de plus, de s’engager dans un tout autre combat : celui de veille citoyenne sur le bon fonctionnement de l’Etat.

Dans son discours de bienvenue devant des centaines de membres venus pour la cause, Mme Sy Kadiatou Sow, présidente d’honneur de la Plateforme, a d’abord remercié tous les membres pour leur engagement et leur combat pour le maintien des principes démocratiques dans notre pays, avant de féliciter les membres du nouveau bureau pour la confiance placée en eux. Le nouveau président de la plateforme, Almoubachar Haidara, a remercié et félicité les membres de l’ancien bureau pour l’élaboration du manifeste. Il a aussi souligné que la plateforme se battra désormais pour la sécurité et les élections. Selon ses dires, ce manifeste dont la signature va être effectuée par les membres de la Plateforme (partis politiques, associations, syndicats, etc.) est synonyme de la bonne gouvernance et de l’alternance au pouvoir.

Après ces différents propos, Eric Koité, à travers la lecture du Manifeste, a expliqué les objectifs de la plateforme version veille citoyenne qui sont : l’organisation à intervalles réguliers d’élections transparentes et crédibles ; le recouvrement de l’intégrité territoriale y compris le déploiement de l’armée et de l’administration sur l’ensemble du territoire national ; l’accès aux médias d’Etat surtout l’Ortm ; l’instauration de la biométrie, l’audit du fichier électoral et la création d’une autorité unique et indépendante de gestion des élections. La plateforme fera aussi une campagne nationale et internationale soutenue pour l’amélioration de l’accès à la carte Nina et contre leur rétention délibérée qui favorise l’ingénierie de la fraude caractérisée par la circulation, à travers tout le pays, de bulletins de vote pré-cochés en faveur d’un parti, l’utilisation de la carte Nina par des électeurs qui n’en sont pas les propriétaires, le tripatouillage des procédures et résultats électoraux et la désignation partisane des présidents et assesseurs des bureaux de vote. La cérémonie a été clôturée par la signature du Manifeste par les responsables des partis politiques, associations et syndicats.

Plateforme An Te A Bana Lancement manifeste bon fonctionnement Etat

M.TRAORE

Source: Aujourd’hui-Mali

malizine
Malizine est un site d'information malien. Il est le premier portail à caractère 100% numérique à être en ligne au Mali. Pour plus d'informations, appelez-nous au 0022376473750.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *