Accueil / Politique / Démission d’Hadi NIANGADOU : Voici les vraies raisons !
Hadi Niangadou

Démission d’Hadi NIANGADOU : Voici les vraies raisons !

 

Ce départ fracassant de la CODEM anime les débats depuis peu. Pourtant il fallait s’attendre à cette éventualité.

Le célèbre JO WALAKY vient de frapper fort : déposer Poulo au moment où on s’y attendait le moins .En réalité , le député de la commune 2 n’a fait que s’assumer. Lors du congrès de la CODEM en Mai 2017 , il fut mis en minorité par Boulkassoum Touré autre député de son parti non moins 1er vice-président.

C’est justement ce poste que voulait Hadi Niangadou mais on lui proposa la 2ème vice-présidence. Notons qu’il n’était pas présent et c’est sa conseillère communale Aramata Sissoko qui menait les débats. Elle avait conduit hors de la salle du pavillon des sports, tous les partisans d’Hadi Niangadou qui faisaient  le 1/3 de l’audience. Et lorsqu’il fut question de lire le bureau « consensuel » , JO WALAKY a été relégué à la 4ème place autrement dit 3ème vice-président.

Une insulte de trop qui a eu pour effets la sortie massive des militants qui n’ont plus suivi la suite des travaux. Le bureau actuel de la CODEM fut proclamé pendant qu’ils faisaient du bruit dans les allées du pavillon de Basket au stade Omnisports. Depuis ce jour , un derby était né entre les deux députés de la CODEM : Hadi Niangadou et Boulkassoum Touré. Ce dernier est pointé du doigt pour avoir provoqué la fronde par la team Niangadou.

Ainsi , le départ du célèbre député actuellement 2ème vice-président de l’Assemblée Nationale est en partie motivé par ce triste épisode. A fond sur le réélection du Chef de l’Etat

IBK , Hadi Niangadou ne compte changer de ligne. Par contre la CODEM opterait pour une candidature de son  chef au rendez-vous du 29 juillet. Une divergence qui montre bien que le divorce était bien consommé.

Démission Hadi NIANGADOU Voici vraies raisons

Idrissa Keita pour Malizine

Voir aussi

Présidentielle 2018 : L’Elysée reçoit l’URD

Share this on WhatsApp  Deux semaines après l’investiture du candidat de l’Union pour la République …

2 comentaires

  1. Il faut vraiment être un irresponsable comme Hadji Niangadou pour ne pas s’assumer dans cette affaire. Ce démissionnaire de la CODEM ne doit en vouloir qu’à sa propre personne pour son absence lors de la réunion au cours de la quelle il a été nommé 2ème Vice-Président au lieu du 1er Vice-Président. D’ailleurs il était représenté par sa conseillère communale Aramata Sissoko.

  2. je pense que on ne doit pas donner de l’impotence a cette demis-ion car en ces veille d’élection je ne serais pas étonner de voir un telle ou un telle quitter par si et par la et enplus le codem peut fonctionner sens une personne comme lui .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *