Accueil / Politique / Présidentielle 2018 : Mamadou Igor Diarra doute du caractère inclusif et transparent
Mamadou Igor Diarra

Présidentielle 2018 : Mamadou Igor Diarra doute du caractère inclusif et transparent

 

Dans le cadre des élections présidentielles de 2018, Mamadou Igor Diarra était l’invité politique du journal Afrique  de TV5 Monde le lundi soir aux environs   de 20 h 30. Il était question de l’atmosphère tendue  au Nord et au sud du pays ainsi que de la contestation du fichier électoral par l’opposition à l’approche de ces élections.

À la question de savoir si le Mali serait en mesure d’organiser des élections libres, transparentes, crédibles et sécurisées  avec la multiplication des attaques terroristes ayant fait une dizaine de morts dernièrement et de la contestation du fichier électoral par les partis d’opposition, Mamadou Igor Diarra fait savoir que la tenue des élections reste un souhait pour tous les Maliens.  Mais il avoue l’impréparation de cette élection.  « L’organisation d’une élection est un quadruple plan : il est financier, logistique, opérationnel  et sécuritaire », explique-t-il.  Cette impréparation pose selon lui les germes d’une crise post- électorale.

Il fait ensuite remarquer une série d’incertitudes qui jalonnent ce processus électoral. Il déplore que ce soit à trois mois des élections que l’on adopte la loi électorale, que l’audit se fasse, que les cartes d’électeurs soient commandées. M. Igor ne croit pas à la possibilité d’organisation d’élections transparentes et libres  dans cette circonstance. « Malgré les bonnes intentions du gouvernement, sécuriser  800 000 kmpour que ce soit des élections inclusives, transparentes, ça va être très  difficile », reconnait Mamadou Igor Diarra.

En ce qui concerne sa candidature, il a dû réserver cette déclaration officielle à ses compatriotes. Il dit vouloir  répondre à la demande de certaines associations ayant sollicité qu’il accomplisse un rôle dans le développement de la nation malienne.  En ce qui est de savoir qui sera le candidat idéal pour le Mali, Igor s’indique officieusement. La  particularité de cette élection présidentielle de 2018 est qu’il y a plusieurs nouveaux candidats à la course pour Koulouba. En plus de cela, beaucoup de classes politiques, d’associations de jeunesse sollicitent le renouvellement du sommet de l’État. « Cette année, nous avons une situation très intéressante, nous avons pour une fois des hommes qui sont du secteur privé, qui sont également des ingénieurs de différents bords, de nouveaux politiques. Je considère que je fais partie de ces nouveaux politiques », a-t-il expliqué.

Ces déclarations de Mamadou Igor Diarra sur les antennes du TV5 Monde s’apparentent à une déclaration de candidature.

Présidentielle 2018 Mamadou Igor Diarra doute caractère inclusif transparent

Fousseni TOGOLA

Source: Le Pays

Voir aussi

Présidentielle 2018 : De sérieuses menaces planent sur la tenue du scrutin du 29 juillet prochain

Share this on WhatsAppPrésidentielle 2018 sérieuses menaces planent tenue scrutin 29 juillet prochain Le Mali …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *