Accueil / Afrique / Sénégal: heurts dans une fac de Dakar après la mort d’un étudiant à Saint-Louis
Les échauffourées entre étudiants et forces de l'ordre ont éclaté devant l'université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Sénégal: heurts dans une fac de Dakar après la mort d’un étudiant à Saint-Louis

Sénégal heurts fac Dakar mort étudiant Saint Louis

Au Sénégal, un étudiant a été tué mardi 15 mai à Saint-Louis lors d’une manifestation qui a dégénéré. Les étudiants réclamaient le versement de leurs bourses. La mort de ce jeune garçon a provoqué la colère au sein de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Toute l’après-midi, les affrontements violents se sont enchaînés entre les élèves et les forces de l’ordre.

Gaz lacrymogène contre pierres. Un face à face tendu, électrique entre les forces de l’ordre qui n’ont pas le droit de pénétrer dans l’université et les étudiants. Des étudiants qui se disent solidaires avec la faculté de Saint-Louis…
En dehors de l’université, une voiture de police carbonisée et des débris jonchent le sol. © © Guillaume Thibault / RFI
Sénégal heurts fac Dakar mort étudiant Saint Louis
 Source : RFI

Au Sénégal, un étudiant a été tué mardi 15 mai à Saint-Louis lors d’une manifestation qui a dégénéré. Les étudiants réclamaient le versement de leurs bourses. La mort de ce jeune garçon a provoqué la colère au sein de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Toute l’après-midi, les affrontements violents se sont enchaînés entre les élèves et les forces de l’ordre.

Gaz lacrymogène contre pierres. Un face à face tendu, électrique entre les forces de l’ordre qui n’ont pas le droit de pénétrer dans l’université et les étudiants. Des étudiants qui se disent solidaires avec la faculté de Saint-Louis…

Au Sénégal, un étudiant a été tué mardi 15 mai à Saint-Louis lors d’une manifestation qui a dégénéré. Les étudiants réclamaient le versement de leurs bourses. La mort de ce jeune garçon a provoqué la colère au sein de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Toute l’après-midi, les affrontements violents se sont enchaînés entre les élèves et les forces de l’ordre.

Gaz lacrymogène contre pierres. Un face à face tendu, électrique entre les forces de l’ordre qui n’ont pas le droit de pénétrer dans l’université et les étudiants. Des étudiants qui se disent solidaires avec la faculté de Saint-Louis…

Au Sénégal, un étudiant a été tué mardi 15 mai à Saint-Louis lors d’une manifestation qui a dégénéré. Les étudiants réclamaient le versement de leurs bourses. La mort de ce jeune garçon a provoqué la colère au sein de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Toute l’après-midi, les affrontements violents se sont enchaînés entre les élèves et les forces de l’ordre.

Gaz lacrymogène contre pierres. Un face à face tendu, électrique entre les forces de l’ordre qui n’ont pas le droit de pénétrer dans l’université et les étudiants. Des étudiants qui se disent solidaires avec la faculté de Saint-Louis…

Voir aussi

RDC – Jean Pierre Bemba Gombo : de la prison à la présidence ?

Share this on WhatsApp  Après 10 années sombres passées à la prison de Schevenigen au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *