Accueil / Afrique / La Guinée prête main forte à la RDC confrontée à la résurgence d’Ebola
Un soigneur marche vers des patients en quarantaine dans un centre de traitement d'Ebola à Conakry, en Guinée, le 21 août 2015 / © AFP/Archives / CELLOU BINANI

La Guinée prête main forte à la RDC confrontée à la résurgence d’Ebola

Pour lutter contre le virus Ebola qui sévit en RDC, l’OMS recrute en Guinée à cause de l’expérience du personnel sanitaire guinéen qui a été, on s’en souvient, confronté à une terrible épidémie qui avait fait des milliers de morts dans la région ouest-africaine.

Ayant une grande expérience en la matière, des Guinéens ont été dépêchés en RDC pour aider à lutter contre l’épidémie à virus Ebola qui sévit dans la province de l’Equateur.

« Suite à l’autorisation des autorités de la RDC, demande a été faite aux plus hautes autorités de la Guinée de déployer sous l’égide de l’OMS des agents de santé pour non seulement contribuer au contrôle de l’épidémie en cours mais aussi spécifiquement pour contribuer à la vaccination en ceinture des contacts des cas de maladie à virus Ebola », explique le professeur Georges Ki Zerbo, représentant de l’OMS en Guinée.

Combien d’agents ont été déployés et qui sont-ils ? « Une quarantaine d’agents de santé ont déjà été déployés comprenant donc des vaccinateurs, des agents chargés du suivi après vaccination, mais aussi des épidémiologistes pour le suivi des contacts des personnes infectées par le virus à Ebola, mais aussi des spécialistes de la communication sur les risques, la mobilisation sociale et la prévention des infections », poursuit le professeur Ki Zerbo.

Cela veut dire que l’épidémie qui a sévi en Afrique de l’ouest de 2013 à 2016 et qui avait fait 11 000 morts sur plus de 28 000 cas va servir dans l’épisode actuelle de la maladie d’Ebola en RDC.

Guinée prête main forte RDC confrontée résurgence Ebola

Source: RFI

Voir aussi

18 morts après des inondations dévastatrices en Côte d’Ivoire

Share this on WhatsApp  Les inondations provoquées par des pluies torrentielles nocturnes ont fait au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *