Accueil Politique Présidentielle 2018 : Le Pr Aly Nouhoum Diallo désapprouve l’attitude de Dramane...

Présidentielle 2018 : Le Pr Aly Nouhoum Diallo désapprouve l’attitude de Dramane Dembélé

6
0
PARTAGER
Pr. Aly Nouhoum Diallo
Présidentielle 2018 Pr Aly Nouhoum Diallo désapprouve l’attitude Dramane Dembélé

 

« Nous veillons à ne jamais être négligeant ni être ambitieux pour perdre. C’est cet esprit qui anime tous les fondateurs du parti », dixit Aly Nouhoum Diallo qui a lancé une flèche à l’endroit de Dramane Dembélé, « rentré dans la Ruche par le toit »

Le Pr Aly Nouhoun Diallo était l’invité de l’émission « Regard sur le Mali » d’Africable télévision du mardi 22 mai. Avec l’ancien président de l’Assemblée nationale, non moins membre fondateur de l’ADEMA PASJ, il a été surtout question des dernières évolutions de l’ADEMA, suite à sa 3èmeconférence nationale extraordinaire, consacrée au soutien du parti à IBK, à la faveur de la présidentielle du 29 juillet prochain.

Interrogé sur sa lecture de la situation qui prévaut au sein du parti en tant qu’un  des doyens très respectés de la Ruche, Pr  Aly Nouhoun Diallo a livré ses remarques. D’abord, sur la position non conventionnelle de l’ancien ministre de l’Habitat, Dramane Dembélé, de se déclarer candidat des « Abeilles », l’invité du jour a expliqué que ce dernier  est d’ailleurs entré par le toit de la Ruche. Il juge sa décision dénuée de toute pertinence. « Je ne crois pas que ce soit une position sage, je ne crois pas qu’elle soit réaliste, je ne crois pas que sa position tienne compte des intérêts fondamentaux du peuple malien », a estimé Pr Aly Nouhoum Diallo. Selon lui,  si Dramane n’avait jamais été candidat, cela pouvait  se comprendre, mais que sa dernière candidature, remarque-t-il, a donné des résultats peu reluisants. « Il a même dit que les 9% sont dus à son équation personnelle, ce qui à mon sens manquait d’humilité », a-t-il déclaré avant de de renchérir que même en commune VI où résidait son directeur de campagne et tous ses parrains et marraines,  les chiffres ont été inférieurs aux 9%.

Pour Aly Nouhoun Diallo, si Dramane Dembélé n’était pas enclin à regarder son orgueil, il ne devrait pas opter cette position. Il dira que « des cadres  du parti comme Kalfa Sanogo, Moustapha Dicko qui ont été membres fondateurs de l’ADEMA depuis le 26 mai 1991 sont mieux placés que Dramane Dembélé pour réclamer aussi une candidature interne ou être candidat du parti si la modestie était de mise. Il y’a des hommes aujourd’hui dans la Ruche qui sont honnêtement capables de faire renaitre le parti ».

Invité à donner ses impressions sur les déclarations du confrère Ousmane Ndiaye, selon lequel « l’ADEMA gagne, l’ADEMA gouverne, l’ADEMA perd, l’ADEMA gouverne toujours », Aly Nouhoun Diallo revient sur les valeurs fondatrices et les forces qui incarne l’ADEMA. Selon lui l’ADEMA, c’est l’Alliance pour la Démocratie au Mali ; et en tant que parti, c’est le Parti Africain pour la Solidarité et la Justice. A l’en croire, les fondateurs du parti ont  décidé depuis le congrès constitutif de faire la distinction en l’appelant l’ADEMA-PASJ.  A son avis,  c’est un parti qui gouverne même perdant parce que les fondateurs ont compris,  dès le départ, que si l’ADEMA en tant que grande formation politique se met l’écart, il fait courir de grand risque pour le pays. « Après avoir géré le pays pendant dix ans, permis la mise sur pied de toutes les institutions et ouvert beaucoup de  chantiers, si l’ADEMA se met à l’écart puisqu’il a perdu le pouvoir, celui qui a le pouvoir n’aura pas de stabilité », a-t-il ajouté. Il dit donner parfaitement raison au président du parti,  Tiemoko Sangaré qui disait : «  Nous ne venons pas pour la part de gâteau, mais pour prendre notre part du fardeau ». Pour lui, c’est cet esprit qui anime tous les fondateurs du parti. « Nous veillons à ne jamais être négligeant pour perdre le trésor que les pères fondateurs nous ont laissé ni être ambitieux pour le perdre. C’est pourquoi, même ayant  perdu, nous avons accepté de gérer aussi bien qu’avec Amadou Toumani Touré qu’avec IBK qui ont estimé que dès leur élection, ils  ne peuvent pas gérer le Mali sans l’ADEMA », a conclu Aly Nouhoum Diallo.

Daniel KOURIBA

Présidentielle 2018 Pr Aly Nouhoum Diallo désapprouve l’attitude Dramane Dembélé

 

Source : 22 Septembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here