Accueil Politique Présidentielles de juillet 2018 : Les fare An ka Wili à la...

Présidentielles de juillet 2018 : Les fare An ka Wili à la rencontre des populations de la Cité des Gendarmes à Banankoro

8
0
PARTAGER
Présidentielles juillet 2018 fare An ka Wili rencontre populations Cité Gendarmes Banankoro

Une délégation des Fare an ka wuli, avec à sa tête son président Modibo Sidibé, est allé à la rencontre des populations de  « La cité des Gendarmes », le Jeudi 24 mai 2018, à Banankoro, commune rurale de Kati. Une première pour les habitants et le parti. Cette rencontre a été un cadre d’échanges sur la situation du pays d’une part et d’autre part sur les conditions de vie de la population. La population de Banankoro a manifesté sa volonté à accompagner le président des Fare dans ses actions.

Cette prise de contact s’est terminée par des échanges francs entre la délégation des Fare et les habitants de cette cité dont la majorité sont des gendarmes. Après avoir placé cette visite dans son contexte et remercié les populations pour l’accueil,  le président des fares, Modibo Sidibé a d’abord évoqué la vision de son parti sur la gestion actuelle du pays qui, selon lui, a besoin d’un changement, d’une autre gouvernance. A l’en croire, le Mali a besoin d’être sur une nouvelle voie et cela avec la participation de tous les maliens. En ce sens, il dira qu’ils veulent faire la politique autrement, dans la droiture et dans la sincérité.  Parlant des élections,  l’un des défis majeurs auquel le pays doit faire le président des Fare, a déclaré qu’il y ait des élections ou pas l’Etat doit se focaliser sur la situation sécuritaire. « La crise sécuritaire de 2012 a failli occasionner la partition du pays. Cette situation a suscité des inquiétudes chez les maliens. Dans ce contexte, une autre situation d’insécurité voit le jour au centre et au sud du pays, notamment la création des milices, doit inquiéter et interpeller tout le monde. Nous sommes tous des maliens et nous sommes tous de la même famille », a expliqué le président des Fares An Ka Wili.

Après cette intervention, il y’a eu des échanges entre le président des Fare An ka Wili et les  habitants sur des sujets tels que le manque des services sociaux de base, le problème des cartes Nina en ce qui concerne le transfert des adresses, difficultés de récupérer les cartes etc. cette première rencontre entre les habitants et le parti a été un cadre d’échanges sur la situation du pays d’une part et d’autre part sur les conditions de vie de la population. La  visite a été bien appréciée par les populations qui ont manifesté leurs volontés à accompagner le président des Fare dans ses actions.

Ousmane Baba Dramé

Présidentielles juillet 2018 fare An ka Wili rencontre populations Cité Gendarmes Banankoro

 

Source : Le Républicain

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here